Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Récupération de la source Derejis et création d’espace vert scolaire dans la communauté rurale de Roseaux

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Le projet en détail

Le projet vise à freiner le tarissement total de la source Derejis (Deregistre), l’unique source d’eau desservant la localité de Roseaux  située dans la 5ieme section communale de Genipailler, commune de Cornillon Haïti. Cette source dessert environ 10 localités (figure 1) où vivent plus de cinq milles (5000) habitants. Dans cette logique, le projet envisage entre autres, de mettre en place des structures biologiques afin de favoriser l’infiltration sur les trois micros bassins versants donnant naissance à la source afin que celle-ci puisse retrouver son débit d’autrefois et d’épargner les  résidents des localités concernées du risque de pénurie totale d’eau qui s’annonce. Pour améliorer l’accès à cette eau dans la dignité et permettre aux femmes et enfants, qui, sont ceux qui partent à la recherche de l’eau et de mieux valoriser leurs temps, le projet vise d’une part à canaliser l’eau vers des robinets de distribution pour permettre à plusieurs personnes de se procurer de l’eau en même temps. D’un autre coté,  le projet envisage de construire un réservoir de stockage pour pourvoir affronter mieux ce problème durant les périodes non pluvieuses et de sécheresses. Un espace de lessive avec des parasols végétalisés sera  construit en faveur des femmes pour la lessive. Tout aussi, les bétails représentent la banque des paysans, ainsi le projet vise à aménager un périmètre d’abreuvoir pour les animaux. Ce dernier, sera constitué d’un mini réservoir à ciel ouvert et alimenté en partie par l’eau de la source et majoritairement par les eaux de ruissèlement des chemins environnants car, en période de faible débit, parmi les premiers à en payer les frais sont les animaux, ce qui affecte alors négativement la croissance des bêtes et par conséquent le projet de la famille sur celle-ci. Ainsi, en parallèle le projet souhaite démontrer à la communauté que le problème de l’eau et ses corollaires ont une cause, ce n’est pas dû à la fatalité grâce à des ateliers de causerie de sensibilisation avec les élèves de la communauté puis en les confiant la supervision continue  de la source. Ainsi,  pour  encourager les élèves, le projet vise la création d’un parterre de cent (100) m2 dans leurs cours d’écoles (deux  uniques écoles de la communauté: école mixte la fierté de marre bleu et école mixte de marre bleu). Les élèves  s’engageront ainsi  à  entretenir toutes ces structures pour leur bien être et celui des futurs élèves, ce qui les permettront de développer et d’assumer leur responsabilité environnementale.

En effet, les structures biologiques seront constituées de trois catégories d’espèces végétales à savoir : des fruitières, des fourragères et celles, destinées principalement comme source d’énergie. Cette stratégie pense pourvoir inciter les propriétaires des parcelles des bassins versant  à entretenir les structures, de se réadapter et à en adopter pour non seulement ces espaces mais d’autres qu’ils exploitent. Des lots (cercle/touffe) d’herbes fourragères  (herbe éléphant, canne à sucre et autres) de 0,5 m de diamètre seront dissimulés sur toutes les parcelles. Leur fonction première sera de nourrir le bétail afin qu’ils ne puissent paraitre comme une perte d’espace agricole pour l’exploitant. Cependant sa véritable fonction est de contribuer à réduire le ruissellement au profit de l’infiltration. Les espèces qui seront utilisées comme source d’énergie (bois de feu pour la cuisson : bois cabri, gliricidia, lin,..) seront entre autres, des arbustes de croissance rapide, de propagation facile et difficile d’éradication grâce à la déhiscence de leur fruit. Ainsi, aux yeux des exploitants elles auront cette valeur première et l’objectif principal est la protection des sols en favorisant l’infiltration. Quant aux espèces fruitières, elles constitueront principalement de citrus (citronnier, oranger douce et aigre, mandarinier, pamplemoussier, cerisier et avocatier) ce sont des espèces à valeur économique fortement garantie. Ainsi les exploitants des espaces seront ravir de les entretenir ainsi contribuer à la récupération de la source. Ces espèces seront distribuées sur les parcelles en quinconce et assez distancées afin de ne pas occuper trop l’espace destiné ordinairement aux cultures de courte durée.

Les canaux (rigoles) de collecte des  eaux de chemins aux fins d’alimenter le périmètre d’abreuvoir (bassin à ciel ouvert) pour les animaux, seront construits en pierre plate collectées dans la zone, en élargissant d’abord le chemin de 0.25 m (mètre). En effet, ces canaux (rigoles) seront en effet semi-artisanaux. Ces canaux (rigoles) permettront non seulement de collecter les eaux des chemins à des fins utiles dont principalement abreuver les bétails mais aussi diminueront largement l’érosion des parcelles. Quant à ce  périmètre abreuvoir (bassin à ciel ouvert) il sera construit majoritairement avec des matériaux modestes offerts par la zone comme terre argileuse, pierre plate etc.. Cette méthodologie sera doublement payante dans la mesure elle apprendra à la communauté comment affronter et résoudre bien de problème avec des faibles moyens mais qui, en plus, en accord avec la préservation de l’environnement.

Des parterres faits de pierres, de marmites et de bouteille en plastique collectés dans la localité seront mis en place dans chacune des deux écoles de la communauté. Les marmites et bouteilles seront collectées par les élèves eux mêmes  dans la zone, car, même s’il s’agit d’une localité rurale un peu éloignée des influences urbaines, elle n’est malheureusement  pas épargnée de ce fléau de plastique. Conséquences de la modification des habitudes alimentaires des haïtiens qui, dommage, ne reçoivent aucune formation sur comment gérer ces produits encombrants alors qu’ils ignoraient leur ignorance.

La rétention et distribution de eaux à travers des robinets, le périmètre de lessive et la construction du réservoir de stockage, seront construits à l’aide du béton (bloc, ciment, fer, gravier, ect...) Toutefois le projet s’engagera  à en utiliser consciemment.

Problèmes spécifiques, généraux, causes et conséquences

Parmi les localités de la 5ieme section communale de Genipailler, la localité de Roseau et celles voisines étaient d’une grande renommée pour leur grande productivité agricole. Elles étaient réputées pour la production de haricots/ pois, du café, du mais, des patates, de la canne à sucre, des bananes et un couvert végétal dense, constitué d’arbres fruitiers (principalement l’avocatier) et de forestiers. Les sols, sans apport de fertilisants chimiques, ont accusé des rendements agricoles élevés et la zone n’était pas à risque d’érosion. Les agriculteurs se permettaient autrefois même une petite culture de haricot extra-saison grâce à la fraicheur et de la bonne rosée. C’est aussi, une localité qui détient un potentielle touristique exceptionnelle mais pas encore exploité. Elle se trouve en hauteur,  d’une température fraiche, bien ensoleillée et offre diverses vues spectaculaires.  Néanmoins, depuis ces trois décennies, la zone commence à affronter le problème d’accès en eau qui se voit aggraver durant cette dernière décennie en la quasi desséchement de l’unique source d’eau qui desserve cette communauté d’environ 5000 habitants. La perte en débit de la source a dû principalement à un manque d’infiltration, conséquence de la perte progressive en couvert végétal de l’espace collectrice (bassin versant) des eaux détruisant ainsi la couverture lui conférant son fort débit d’avant. Les arbres qui touchaient en majorité leur phase de sénescence et qui ne sont pas replanter, la reprise naturelle se révèle difficile à cause de l’exploitation de ces espaces pour la culture des espèces de courte durée et sur brulis. On doit souligner l’exploitation l’espace environnant de la source débute exactement il y a environ une trentaine d’année mais ces dernières récentes années la pression s’accentue sévèrement.

Aujourd’hui, la situation se montre redoutable. Les enfants peuvent même perdre une journée  de classe en espérant de remplir un récipient de 5 gallons. En période non pluvieuse, certaines femmes et enfants peuvent perdre leur journée entière en partant chercher de l’eau dans d’autres communautés éloignées et/ou faire de la lessive. Quant aux bétails, ils payent chère la conséquence de ce manque d’eau. Ainsi, Aujourd’hui, une sonnette d’alarme est lancée pour venir au secours des résidents de plusieurs localités de la section qui ont pour unique site d’approvisionnement en eau la  source Derejis (source de Registre).

En effet, si rien n’est fait, l’avenir de cette génération est hypothéqué, voire celle des générations futures.  D’où l’urgence et la pertinence de ce projet qui s’inscrit également dans la protection de l’eau, l’appui à l’arboriculture fruitière et la production de fourrage, du bois de cuisson composante majeur dans la gestion de la fertilité des sols.

Problèmes à résoudre

A travers ce projet, on envisage de résoudre ce grave problème de pénurie d’eau qui menace une grande tranche de la section communale. Cela contribuera aussi à augmenter le revenu des agriculteurs sur le long terme grâce aux effets et impacts des différentes activités qui seront menées par le projet sur des ressources clefs comme l’eau, le sol, le bétail et sur le plan humain principalement. Si des mesures d’urgence ne sont pas prises, on enregistrera un exorde rural à outrance et les problèmes de l’eau et de la dégradation de l’environnement continueront de s’aggraver.

Réponses déjà apportées et raisons de la persistance du problème

Il y avait une initiative citoyenne encouragée par l’UJARC en collaboration avec une autre Organisation de la zone dans laquelle des routes agricoles ont été aménagées et des structures non biologiques de conservation de sol ont été réalisées. Mais cette initiative a voulu aborder le problème de tarissement de la source durant cette même période. Malheureusement les ressources financières disposées par les organisations ne sont pas encore à la hauteur du problème et les solutions appropriées. Toutefois les ressources humaines (cadres) de l’organisation sont disponibles et la communauté est déjà prête à contribuer pour matérialiser ce projet. Parmi les ressources materiels disposées par l’organisation on compte déjà, deux mille cent vingt et cinq (2125) kg de ciment (soit cinquante « 50 » sacs) et cent cinq (105) blocs. Pour ces travaux déjà réalisés dans la zones, de résultats se révèlent très intéressants et se note l’amélioration des problèmes abordés. Une grande satisfaction est témoignée par la population et elle devienne plus motivée et disponible.

Objectifs

Objectif général 

Contribuer de manière durable à freiner le tarissement  de la source Derejis (source de Registre) en favorisant l’infiltration grâce à la réhabilitation des versants qui surplombent l’environnement de la source tout en favorisant à la population un accès digne à l’eau et en motivant leur responsabilité environnementale. 

Objectifs spécifiques

Objectif spécifique n°1 : Reboiser environ 7 ha de terres constituant espace collecteur d’eau pour la source en utilisant des espèces fruitière d’intérêt économiques variées et des espèces fourragères rapides de développement et difficile d’éradication;

Objectif spécifique n° 2 : Construire un réservoir de stockage de capacité de 100 m3 pour palier principalement au grand manque des périodes non pluvieuses;

 Objectif spécifique n° 3 Construire un périmètre de redistribuer d’eau potable avec installation de 6 robinets et  un périmètre de lessive fait d’une table  de 10 m de longueur, 1 m de large et 0.5 m de hauteur avec des 16 mini-bancs puis parasol en végétal;

Objectif spécifique n°4 : Construire un bassin à ciel ouvert de 20 m3 de capacité, pour la collecte d’eau de ruissellement et de stockage pour l’abreuvement des bétails;

Objectif spécifique n°5 : Construire de 500 mètres linéaires de canaux de conduction des eaux de ruissellement vers le bassin de stockage ;

Objectif spécifique n°6 : Sensibilisation de 658 élèves et professeurs des écoles de la zones et  Création de 200 m2 d’espace vert dans les deux petites écoles de la communauté. (Diagramme des objectifs en page suivante).

Nombre de bénéficiaires

Ce projet compte affecter toute la communauté. En effet, on estime affecter plus cinq milles (5000) bénéficiaires  plus spécifiquement de manière indirecte à travers l’augmentation du débit de la source par la mise en place des différentes structures combinées. Cependant, environ 200 peuvent être affecté directement également sur la durée totale du projet car l’équipe de travail constituant la main d’œuvre active sera renouvelé/alternée chaque semaine.

Budget

Le projet souhaite trouver un montant de neuf mille deux cent cinquante (9 250) euros. Néanmoins, le coût total du projet s’élève à douze mille deux cent quatre vingt neuf (12 289) euros. L’organisation dispose l’équivalent de trois mille trente et neuf (3 039) euros en nature et espèce.

BUDGET DETAILLE 

 

ITEMS

Unité

Qté

Durée (jours)

Coût unitaire Euro

Total Euro

Contribution de l'UJARC

Contribution d'Objectif 2030

 

I. FRAIS PERSONNEL(VOLONTAIRE)

 

 

 

 

 

 

 

 

Coordonateur/trice  des activité

Unité

1

80

                      7  

            560  

0,00

                        560  

 

Technicien/cienne amenagiste

Unité

1

3

                   10  

               30  

 0,00

                           30  

 

Contre-maitre maçon

 

1

55

                      6  

            330  

 0,00

                        330  

 

Ingenieur/consultant

 

1

3

                   80  

            240  

 0,00

                        240  

 

Total I:

 

 

 

 

        1,160  

0,00

                    1,160  

 

II. TRANSPORT (relatif l aux fournitures, materiaux et manutention)

 

 

 

 

 

 

 

 

Location véhicule tout terrain

Unité

1

15

                   55  

            825  

825

 0,00

 

Carburant

ff

 

 

 ff

            200  

200

 0,00

 

Entretien véhicule

ff

 

15

 ff

            230  

230

 0,00

 

Transport ciment, fer, pvc, baril, plantules, boutures, manutention ect..

ff

 

 

ff

500

500

0,00

 
 
 

Total2:

 

 

 

 

      1,755  

             1,755  

0,00

 

III. MATERIAUX,  EQUIPEMENTS ET PLANTULES

 

 

 

 

 

 

 

 

CIMENT

sac (kg)

280

 

                   11  

        3,080  

550

                    2,530  

 

PVC, ROBINET

ff

 

 

 ff

               80  

0,00

                           80  

 

fer

0,3

 

 

 ff

            650  

0,00

                        650  

 

gravier

tonne

 

 

 apport communantaire @

 0,00

0,00

 0,00

 

sable

 

 

 

 apport communantaire @

0,00

0,00

 0,00

 

Masse

outil

4

 

 8,02

 32,08

32,08

 0,00

 

Ficelle (rouleau)

outil

5

 

                      3  

               15  

0,00

                           15  

 

Ruban métrique

outil

2

 

                      7  

               14  

0,00

                           14  

 

Plantules

plantules

4150

 

0,90

        3,735  

734

                    3,001  

 

Semences

livre

25

 

 apport communantaire @

 

 

 

 

boutures

douzaine

416

 

0,5

            208  

0,00

                        208  

 

Materiels didactiques

ff

 

 

ff

            125  

0,00

                        125  

 

kit de premier soin

ff

 

 

ff

               67  

0,00

                           67  

 

Total III

 

 

 

 

      7,974  

1,284

                  6,690  

 

IV-Mise en place de 500 ml (500) mètre linéaires de canal de conduction des eaux de ruissellement,

 

 

 

 

 

 

 

 

Construction reservoir de 100 m3, de perimetre de redistribution d'eau,perimetre de lessive lessive,

 

 

 

 

 

 

 

 

Constructiond'un bassin de 20 m3, collecte de pierre de sable, mise en terre plantule

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvriers ( 1Equipes de 10 personnes)

H-J

10

50

2,5

1250

0,00

1250

 

Chef d'équipe  (1)

H-J

1

50

3

150

0,00

150

 

Total IV:

 

 

 

 

1,400 

0,00

1,400 

 

TOTAL GENERAL  I + II + III +IV

 

 

 

 

12, 289 

3,039

           9,250  

 

@ : Apport communautaire constitue des ressources à exploiter et collecter sur place

Calendrier prévisionnel des activités

Le projet souhaite débuter 01 mars 2020 pour aboutir le 30  août 2020. Le choix de la date est stratégique, elle coïncidera avec début de la champagne agricole du printemps. Les terres vont être cultivées et les exploitants en profiteront pour contribuer largement dans la mise en terre des plantules. Le tableau qui suit présentera le calendrier prévisionnel des activités du projet.

activités/mois

Mois 1

mois 2

mois 3

mois 4

mois 5

mois 6

sensibilisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

activité reboisement bassin versant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat outils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat plantules

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

transport plantules

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat boutures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

transport boutures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat semences

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collecte semences

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mise en terre des plantules, bouture et semences

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

activité: construction réservoir et bassin de breuvage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat outils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat matériaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

transport matériaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

construction blocs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

début construction  réservoir proprement dite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fin construction  proprement dite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

activité: création espace vert scolaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

sensibilisation spécifique des élèves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collecte des materiaux plastique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collecte de pierres plates

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collecte de plantes decoratives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat de bois+ clou+cordes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat d'autres plantes décoratives

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tracé des parterres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

achat de baril

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

instalation système d'arrosage/eau de pluie de la toiture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

réalisation proprement dite des parterres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

entretien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

activitè: construction mini-canaux d'alimentation bassin abreuvement

 

 

 

 

identification & marquage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

trace des canaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collecte des matériaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

réalisation proprement dite

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

activité: évaluation interne mi-parcours

 

 

 

 

 

 

 

 

activité: évaluation interne fin de réalisation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

rédaction et soumission de rapport

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 création et installation du comité local d’entretien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

Résultats attendus

  • Un réservoir de capacité de 100 m3 d’eau construit en aval de source ;

  • Un périmètre de redistribution d’eau (potable) avec installation de 6 robinets et un périmètre de lessive fait d’une table de 10 m de longueur, 1 m de large et 0.5 m de hauteur avec des 16 mini-bancs et parasol en végétal construits;

  •  Sept (7) hectares de terre constituants l’espace de collecte et d’alimentation de la source reboisés ;

  • Deux (2) parterres de 100 m2 chacun crées dans les  deux écoles  de  la communauté ;

  • Vingt cinq (25) livres se semences  d’arbustes faciles de croissances mises en terre ; 

  • Un bassin à ciel ouvert de 20 m3 de capacité, pour la collecte d’eau de ruissellement et de stockage pour l’abreuvement des bétails. Construit;

  •  Quatre milles cent cinquante (4 150) plantules fruitières plantées ;

  •  Cinq milles (5000) brindilles  et boutures d’espèces fourragères plantées ; 

  • Débit de source augmenté, débit hypothétique multiplié par  cinq (5) ;

  • Cinq cent (500) mètre linéaires de canal de conduction des eaux de ruissellement vers la piscine de stockage construit ;

  • Six cent cinquante huit (658) élèves et professeurs sensibilisés et responsabilisés.

 

À l'origine du projet

UJARC (Union des Jeunes pour l’Avenir de Roseau/ Cornillon) est une jeune organisation crée en 2015 mais enregistrée en novembre 2017. L ‘initiative a été prise par des jeunes de la communauté. Apres avoir laissé leur communauté natale pour des raisons d’études entre autres vers la capitale décident avec la communauté sur place d’apporter des réponses équivalentes aux problèmes dont confrontent la communauté. Depuis, différentes initiatives ont été prises en collaboration avec la communauté dans différents domaines tels la formation et sensibilisation sur les problèmes de l’environnement, les pratiques agricoles saines et protectrice de l’environnement, la rentabilisation des polycultures vers le renouement à l’agroécologie, le problème de l’eau, des activités récréatives pour les jeunes ;  des ouvrages (non biologique) de conservation de sol ont été réalisés et la réhabilitation des tronçons de  routes agricoles ont été également réalisées. (Au besoin, les rapports de ces activités sont disponibles).

Adresse et contact de l’organisation :

25, Bas Roseau, 5ieme section Genipailler, Cornillon

Téléphone 1 : (509) 4882 3728

Téléphone 2 : (509) 3919 9534

Téléphone 3 :(509) 4728 8046

E-mail : organisationujarc@gmail.com

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Haïti
0€ engagés sur 9250€
Commencé le 01/03/2020
5000 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. La raréfaction de l’eau affecte plus de 40% de la population mondiale, un taux qui va s’aggraver du fait des changements climatiques.

Plus d'informations