Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Eau potable par une énergie propre

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Le projet en détail

Contexte

Si vous vivez aux États-Unis, en Allemagne ou chez autres géants métropolitains, il est facile de prendre pour acquis l’eau potable. Mais pour les peuples du Nord Cameroun, dont beaucoup de communautés sont pauvres et dans lesquelles le choléra fait rage, une eau propre est la clé pour la survie de leurs cultures diverses, enracinées autour d'un espoir d'avenir meilleur. Nous sommes fermement convaincus que l’accès à une eau de boisson saine est important pour la santé et le bien-être de la communauté mondiale.

Sur le terrain aride et impitoyable du Nord Cameroun , l'eau est une ressource précieuse. Les femmes et les enfants des communautés peuvent passer un quart de leurs jours à la recherche d'eau, et souvent ce qu'ils découvrent est malade, pollué et impropre à la consommation humaine. Les maladies d'origine hydrique peuvent être endémiques, causant des maladies et même la mort. Au delà de çà, les cultures ont la peine à pousser normalement, créant des conditions favorables à la Famine. Mais maintenant, une nouvelle vie et une nouvelle promesse naissent du sol sous la forme de puits solaires d’eau potable avec une technologie moins coûteuse et simple de maintenance pour une plus grande durabilité, grâce au travail acharné et au dévouement autour de ce projet et de leurs partisans.

Projet

Initié en décembre 2018, dans la localité estudiantine de BINI DANG de Ngaoundéré, par le Génie technologique du Cameroun (G-nitech) créé en 2015, avec son partenaire Water & Energy Easier Y-system (www.weey-cmr.com), ‘Eau potable par une énergie propre’ est un projet qui vise à améliorer durablement la situation sanitaire des régions du Grand Nord au Cameroun à travers le forage des puits d'eau potable avec pompe solaire. Cette solution est pratique et comporte des facilitations pour l’irrigation de l’eau dans les champs et de l’électricité aux points vitaux tels que les centres de santé et les écoles à proximité.

Chef-lieu de la province de l'Adamaoua, la commune urbaine de Ngaoundéré compte près de 262 000 habitants. La ville a connu ses dernières années une croissance démographique et urbaine soutenues alors que le réseau en alimentation en eau a très peu évolué depuis sa réalisation en 1975. Des extensions ont bien été réalisées, notamment vers l'université et de nouveaux quartiers, mais la capacité de production stagne. Il en résulte une forte insatisfaction des populations. Pour assurer l'accès à l’eau avec une énergie fiable, durable et moderne à un coût abordable, les panneaux solaires offrent une solution très prometteuse qui respecte l’objectif de 50 % de renouvelable d’ici 2050 donne par les nations unies.

Les quartiers bénéficiaires sont sélectionnés sur la base de critères de difficultés d'accès à l'eau, de disponibilité de terrains, des besoins exprimés par les populations à travers les comités de développement et des résultats de prospection géophysique. Le point de forage pilote est établi à proximité du grand marché, près de l'école Maternelle et de l’hôpital de district de BINI DANG.

Le projet sera mis en œuvre tout d’abord par une phase préparatoire et de réception du matériel des travaux de trois semaines, puis une phase d’exécution du forage et de l’installation de la pompe solaire avec tous les accessoires pour irrigations et électricité d’une période quatre mois, en parallèle avec une part importante de l'action consacrée à la mise en place de structures de gestion et à la formation et sensibilisation des différents acteurs et usagers afin d'en assurer la pérennité. La phase de clôture du projet, d’une période de six semaines. .

Les usagers devront avec les comités de gestion participer à hauteur de 150 FCFA par semaine pour une populations prévisionnelle bénéficiaire de 1000 Habitants à la ronde permettront sur une période de six mois de continuer le projet vers d’autres sites, le but étant de construire d’ici 2030 plus de 20 puits a pompage solaire dans le Grand Nord du Cameroun.

Résultats attendus

L'action vise à la recherche d'une amélioration durable de la situation sanitaire des populations de BINI DANG  :

  • D'accéder durablement à de l'eau de qualité et en quantité suffisante ;
  • D'améliorer l'environnement sanitaire par la réalisation des puits de forage avec pompe solaire et l'éducation à l'hygiène ;
  • D'être en capacité d'entretenir durablement les réalisations par la création ou le renforcement de structures de maintenance villageoises par des formations ;
  • D'établir et renforcer les liens entre les comités d'usagers et les collectivités locales amenées à jouer un rôle croissant dans le domaine de la gestion de l'eau ;
  • Desservir les villageois tout autour de BINI DANG en eau potable ;
  • Diminuer les risques d’épidémies causées par l’absence de l’eau potable ;
  • Limiter la souffrance que ces familles vivent pour avoir accès à l’eau potable ;
  • Epargner de la fatigue, du temps aux femmes et aux enfants qui sont chargés de cette corvée ;
  • Permettre à des enfants occupés par cette corvée d’aller à l’école ;
  • Lutter contre l’absentéisme à l’école liée par les problèmes de cholèra. 

À l'origine du projet

Le projet 'Eau potable pour uné énergie propre' est porté par Le Génie Technologique du Cameroun (G-nitech), organisation à but non lucratif qui a pour mission de vulgariser les nouvelles technologies auprès des populations (solaire, etc.) en assurant le développement de leurs activités sociales (agriculture, scolarisation et entreprenariat).

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

Sabine ebode (Ingénieur maintenancier), le March 27, 2019, noon

Très bonne initiative. Ayant étudie a lensai de ngaoundere et vécu a bini dang jai connaissance des difficulté d'accès a l'eau potable dans la partie septentrionale du pays. Je souhaite apporter ma contribution en tant qu'ingénieur bénévole sur le projey, en tout point pour lesquels mes compétences sauraient servir .

Sabine ebode (Ingénieur maintenancier), le March 27, 2019, 11:59 a.m.

Très bonne initiative. Ayant étudie a lensai de ngaoundere et vécu a bini dang jai connaissance des difficulté d'accès a l'eau potable dans la partie septentrionale du pays. Je souhaite apporter ma contribution en tant qu'ingénieur bénévole sur le projey, en tout point pour lesquels mes compétences sauraient servir .

Steve Minla, le March 18, 2019, 11:28 a.m.

Je souhaite vous accompagner sur ce projet à fort impact social. Ayant séjourné dans la zone j'ai pu me rendre compte, des difficultés à avoir une eau potable. Je pourais contribuer de manière bénévole sur tout le volet technique.

Esembe Botame Phidelle-liza, le March 17, 2019, 9:21 p.m.

Dear Sir/Madame/Miss
I’m a level 2 student of IUT Ngaoundéré studying Environmental engineering and it will be an honor for me to be able to participate in this project. This opportunity will help me put in practice my level of education and help me for other future opportunities. Please consider my demand.
Esembe Phidelle

Djouldé Abba Abraham Thierry, le March 17, 2019, 12:09 p.m.

Je serais heureux de participer à ce projet tant que bénévole

Informations

Pays : Cameroun
0€ engagés sur 8000€
Commencé le 13/02/2019
1000 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. La raréfaction de l’eau affecte plus de 40% de la population mondiale, un taux qui va s’aggraver du fait des changements climatiques.

Plus d'informations