Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Restauration de la fertilité du sol à Mademere

Objectif n°15 : Ecosystèmes terrestres

Le projet en détail

Introduction

En vertu des stratégies définies lors des sommets de haut niveau sur le développement durable, la Francophonies avait organisé une session de formation en ligne pour favoriser la mise en œuvre des ODD dans les pays membres. La participation à cette session de formation nous a inspirés des initiatives à entreprendre pour lutter efficacement contre la dégradation de l’environnement et pour développer des bonnes pratiques. Dans le contexte de la région provinciale du Mayo-Kebbi Ouest, la destruction de l’environnement est marquée par l’affaiblissement des sols suite à l’utilisation des engrais chimiques et des pesticides. Ainsi, le présent projet est élaboré pour mener des actions exemplaires de restauration de la fertilité des sols à Mademere dans le canton Lamé.

Contexte et justification

La région du Mayo-Kebbi en général fait partie des régions les plus pauvres du Tchad. L’agriculture est le moyen d’existence principal. La disponibilité des terres agricoles est donc vitale pour les communautés qui luttent désespéramment pour atteindre l’équilibre alimentaire. Depuis plusieurs décennies, les agriculteurs emploient des engrais chimiques et des pesticides, ce qui a des conséquences actuelles sur la fertilité des sols. Les sols sont appauvris et les rendements agricoles ont baissé considérablement, ce qui amène la population à couper des arbres pour allouer de nouveaux espaces cultivables.

Ce projet vise à restaurer la fertilité des champs abandonnés pour limiter la déforestation. Il s’accorde avec le plan de développement communal de la Mairie de Pala et correspond en même temps aux activités de l’association Zonal.

Objectifs

L’objectif global de ce projet est de contribuer à la restauration des sols pour favoriser la mise en œuvre de l’ODD 15, relatif aux écosystèmes terrestres.

  • Objectif spécifique 1 : fertiliser les champs cultivables délaissés dans le canton de Lamé ;
  • Objectif spécifique 2 : favoriser une éducation à l’environnement dans le canton Lamé.

Groupes cibles

  • Groupe 1 : agriculteur du village Mademere ;
  • Groupe 2 : élèves de l’école primaire de Mademere.

Résultats attendus

Résultats

  • Résultat 1 : 75 hectares sont reboisés d’arbres fertilisants.
  • Résultat 2 : les élèves sont éduqués à l’environnement dans le principe des ODD
Indicateurs du résultat 1
  • 75 hectares sont délimités ;
  • 1500 plants de leuceanas sont plantés.
Indicateurs du résultat 2
  • Les élèves de l’école de Madermere sont sensibilisés ;
  • Les agriculteurs sont mobilisés pour l’entretien des plants ;
  • l'usage de pesticides et la déforestation ont été réduits dans la région.
  •  

Activités

Activités liées au résultat 1
  • Préparation et entretien des pépinières par les élèves ;
  • Délimitation de l’aire à reboiser ;
  • Plantation de 1500 leuceanas ;
  • Entretien des plants de leuceanas.
Activités liées au résultat 2
  • Sensibilisation des agriculteurs sur les effets des engrais chimiques et des pesticides ;
  • Sensibilisation des élèves sur la conservation de la nature ;
  • Formation pratique en technique de plantation de leuceanas ;
  • Formation des femmes sur l’entretien des plants de leuceanas.

Impact du projet

Le projet aura un impact sur la fertilité des sols, le rendement agricole et l’atténuation du changement climatique.

Plan de mise en œuvre

L’équipe projet travaillera en concert avec les agriculteurs, les écoles primaires et les femmes du village Mademere.

L’équipe Zonal, impliquée dans l’élaboration du projet, apportera des supports techniques pour la réussite du projet.

À l'origine du projet

Zonal est une association sans but lucratif etablie dans le cadre de la gestion sociale et environnementale de risque au Tchad.

Elle est composée de 42 membres dont 23 femmes et 19 hommes. 

Elle contribue à la mise en oeuvre des ODD par des actions de sensibilisation, de formation et d'rientaion des communautés de base et des professionnels des institutions sur les bonnes pratiques et les modèles d'innovations.

L'association se positionne dans la région du Mayo-Kebbi comme incubateur pour favoriser la mobilisation des communautés de base sur le processus de développement durable.

Les domaines d'intervention de l'association sont:

  1. La paix,
  2. Le genre,
  3. L’inclusion sociale,
  4. L’entrepreneuriat,
  5. L’éducation,
  6. L’énergie,
  7. L’environnement,
  8. Le changement climatique,
  9. La santé,
  10. L’agriculture durable, et
  11. Le TIC.
  12. Le développement durable.

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Tchad
0€ engagés sur 9715€
Commencé le 15/05/2019
1893 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°15 : Ecosystèmes terrestres

Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Plus d'informations