Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Chaîne de boulangeries artisanales de proximité pour la réinsertion socioéconomique et professionnelle

Objectif n°8 : Croissance économique et travail décent

Le projet en détail

Les communes de la N’Sele et de Mont-Ngafula sont les banlieues de la ville province de Kinshasa, où la population est très pauvre, et son niveau de vie laisse à désirer. Le degré de chômage de la jeunesse en particulier et de la population en général a atteint son niveau le plus élevé, non seulement les jeunes sont au chômage mais également plusieurs familles et parents sont dans l’incapacité de subvenir aux besoins primaires de leur famille tel que les soins de santé, l’alimentation, le logement décent, etc. Dans la plupart des familles visitées dans ces deux communes ciblées, ce sont parfois les mamans qui jouent le rôle de chef de ménage en lieu et place de leurs époux qui sont au chômage depuis des décennies. La vente de pains venant de certaines boulangeries industrielles de la ville est leur principale activité économique et source de revenu. Ces revenus sont précaires au regard de multiples problèmes auxquels elles font face. L’accès de ces mamans défavorisées aux pains qu’elles revendent est souvent difficile et parfois elles sont contraintes de quitter leur maison nuitamment pour aller veiller au lieu où le camion déposant ledit pain est sensé arriver, exposant ainsi leur propre vie, car dans certains endroits, les délinquants appelés « Kuluna » leur tendent le piège pour soit les braquer ou soit leur voler l'argent. Ce projet générateur d’emplois et de revenus permettra à plusieurs jeunes gens qui sont au chômage d'avoir accès à un emploi décent. Ce projet permettra non seulement de subvenir à leurs propres besoins mais aussi à ceux de leur famille. Le projet vise à mettre en place une chaîne de 3 boulangeries artisanales de proximité qui répondra de façon durable au déficit de pain souvent constaté dans les communes concernées. Cela aura un effet multiplicateur car la pérennisation des acquis de ce projet permettra de l’étendre dans d’autres communes de la ville-province de Kinshasa.

Résultats attendus

Les résultats attendus:

  • Production de plus de 2 millions de pains par an. Une boulangerie artisanale a la capacité de produire  plus de 2400 pains par jour. Avec 3 boulangeries, on produits 72000 pains ( 2400 X 3=7200). soit 216 000 pains par mois (7200 X 30 jrs). La production annuelle est de 2.952.000 pains.
  • Rémunération mensuelle de 100 USD aux bénéficiaires directs du projet. 42 pains vendus journalièrement par un bénéficiaire donnent 8400 FC (6,36 USD). Au cours d’un mois, cela donne 190, 9 USD par bénéficiaire vendeur. 100 USD seront perçus pour sa rémunération et 90,9 USD seront versés dans la caisse pour la rémunération des autres employés affectés au service de fabrication et d'achat des différents matériaux dont la farine, le sel, l’huile etc. Une carte sera donnée aux bénéficiaires pour le retrait de 42 pains chaque jour et le jour suivant, l’argent perçu par les vendeurs sera versé dans la caisse du projet. C’est à la fin de chaque mois que les vendeurs pourront percevoir leur salaire en contre partie de leur prestation mensuelle c’est-à-dire la vente des pains. Le salaire requis pour un mois de vente par bénéficiaire équivaut à 100 USD y compris ceux qui seront directement affectés au service de la fabrication.
  • Création de 200 personnes. 30 personnes en raison de 10 par boulangerie seront affectées directement aux travaux de manutention et de fabrication des pains. Tandis que les 170 autres seront affectées à la vente des pains.

 

 

À l'origine du projet

Dynamique de Développement Durale est une ONG agréée par l'Etat congolais en 2006. DDD agit en faveur de la réinsertion socioéconomique des personnes vulnérables et défavorisées se trouvant tant en milieu urbain que dans les zones de conflit armé. L'ONG travaille dans le domaine de l'environnement, de l'agriculture, de l'élevage et de la gestion pacifique des conflits. E-mail: dddasbl@yahoo.fr

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

MWAMBA KILELA Augustin, le June 6, 2020, 1:37 a.m.

bonjour, j'aimerais suivre la formation en ligne en management des projets.

Epanouis nkee, le April 14, 2020, 2:44 p.m.

J'aimerais avoir un moment d'entretien avec le chef de ce projet situé en RDC précisément dans la vieille de Kinshasa

Idris kakese, le March 23, 2020, 9:45 a.m.

Bonjour, étant un jeune congolais vivant à Kinshasa et plus précisément dans la commune de la n'sele. J'aimerai faire partie dun nombre de personnes qui peuvent aider bénévolement ce projet. En sachant les difficultés que nous courons dans cette partie de la ville province de Kinshasa. Je crois jouer un rôle dans la réalisation de ce projet.
Je vous remercie.

Moïse Balagizi (ACAD RDC), le Jan. 7, 2020, 12:42 p.m.

Bonjour,
Je suis Moise Balagizi, Coordinateur de l'ONG ACAD ( Action Communautaire d'appui au Développement) une Organisation Non Gouvernementale des droits congolais œuvra à l'est de la Republique Démocratique du Congo dans divers domaines en vue de contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations rurales et urbaines.

Nos domaines d'interventions sont:

1. Sécurité Alimentaire ( Agro-pastoral)
2. Paix et Gestion des Conflits
3. Protection de l'environnement
4. Gestion des ressources naturelles

Nous sommes favorables à pouvoir offrir des conseils techniques aux organisations qui partagent les mêmes objectifs que les nôtres.

Chris Moto, le Sept. 6, 2019, 6:16 p.m.

Je désire travailler avec vous pour vous aider à accomplir votre mission et atteindre vos objectifs

DUEMBE MBIKAMBOLI Richard (Dynamique de Développement Durable), le Aug. 9, 2017, 7:05 p.m.

Pour répondre à la question des élèves de BP, il convient de relever que la vente des pains dépend de type de fabrication (artisanale (petite: quantité ou industrielle: grande quantité des pains). Les grandes usines de paix à Kinshasa sont équipés avec des grands charrois automobiles pour distributions dans des points de ventes tandis que la petite production artisanale se réfère aux mamans qui se ravitaillent à la boulangerie sur contrat de vente des pains et sont rémunérées sur le pourcentage de leur vente.Les pains que nous fabriquons artisanalement, et dont l'image ci'dessus, s'appellent habituellement "pistolet". S'agissant de la demande, il y a une plus forte demande tant pour le pains fabriqués artisanalement que les pains fabriqués industriellement. Je suis convaincu que nos techniciens en la matière répondrait mieux que moi. Nous sollitons une meilleure campagne pour l'obtention de fonds nécessaires à concrétiser davantage ce projet. Merci de la sollicitude pour autrui.

éléves de BP de l EBP, le May 2, 2017, 11:41 a.m.

Bonjour, nous sommes des étudiants de l'école de boulangerie et de pâtisserie de Paris. Nous avons lu avec interêt votre projet et nous avons quelques questions à vous poser : Comment est organisé la vente de vos produits (sur un marché, en direct) ? Y a t'il des boulangers professionnels ? Comment sont ils formés ? Quelles sortes de pains vendez- vous ? Quelle est la demande ?
Bonne journée, les élèves de brevet professionnel en boulangerie.

Justin NZAMBE-MALAMU (Dynamique de Développement Durable (DDD)), le March 13, 2017, 5:51 p.m.

Suite aux remarques nous formulées dans notre dernière correspondance, voici les réponses:

1. Il faut des donnnées chiffrées sur la vente de pains (quantité, revenus des vendeurs, ils sont combien de vendeurs actuels.
R) Chaque vendeur retire 19 Pains par jour et il vend à 200 FC pour gagner 3800 FC par jour, et le mois il gagne 114.000 FC ce qui équivaut à environ 100,88 USD par mois. Pour Ceux qui sont affectés directement au service de fabrication de pain ils gagnent également 100 USD le mois.

2. Quelle est la capacité de production de pains de chaque boulangerie artisanale ( par jour, par mois et par an) :
R) Une boulangerie artisanale a la capacité de produire plus de 2400 Pains par jour. Si vous multipliez ce nombre par 4 Boulangeries cela vous donne ( 2400 X 4= 9600). Donc pour 4 boulangeries, on aura la production de 9600 Pains par Jour. 9600 X 30 jrs= 288.000 Pains par mois, ce qui donne 3.456.000 Pains par an.

3. Quel est le bénéfice annuel attendu des 4 boulangeries
R) Le bénéfice annuel attendu de 4 boulangeries équivaut à 125.217 USD. C’est ce montant qui fait fonctionner la boulangerie. Pour le reste c’est au bénéfice des bénéficiaires directs du projet.

4.Plus ou moins 1000 emplois sont créés. (MENSONGE). 4 boulangeries artisanales ne peuvent pas créer 1000 emplois.
R) C’est un projet qui pourra plutôt créer l’emploi direct à plus de 600 personnes bénéficiaires directs du projet. 100 personnes en raison de 25 par boulangerie seront affectées directement aux travaux de manutention et de fabrication directe des pains. Tandis que les 500 autres seront affectées à la vente des pains. 125 personnes par boulangerie seront affectées au service de la vente, ce qui fera le total de 500 personnes. La boulangerie fournit les pains au prix de 50 FC la pièce aux vendeurs, ces derniers les revendent à 200 FC auprès des consommateurs. Chaque bénéficiaire dispose de sa carte qu’il présente chaque matin avant le retrait des pains.
(N.B.: C’est une erreur de saisie qui a mentionné le nombre 1000 en lieu et place de 600 personnes).

5. Plus de 600 personnes (dont 300 femmes et 300 hommes) sont réinsérées économiquement et professionnellement. (MENSONGE). 4 boulangeries artisanales ???? comment???
R) Une boulangerie artisanale a la capacité de produire plus de 2400 Pains par jour. Si vous multipliez ce nombre par 4 Boulangeries ça vous donne ( 2400 X 4= 9600). Donc pour 4 boulangeries, il y aura la production de 9600 Pains par Jour. Au regard de ce nombre avancé de production journalière, mensuelle et annuelle des pains, ce nombre avancé de 600 personnes est et reste justifiable et vérifiable, car il englobe l'ensemble des travailleurs de ces boulangeries ainsi que l'ensemble des vendeurs et vendeuses des pains. 600 personnes auront de l’emploi et verront leur condition de vie socio-économique s’améliorer car les vendeurs auront un intérêt de 150 FC par pain.

Informations

Pays : République Démocratique du Congo
0€ engagés sur 9500€
Commencé le 22/04/2017
6000 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°8 : Croissance économique et travail décent

Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous. Réaliser une croissance économique durable implique de créer des conditions garantissant des emplois de qualité stimulant l’économie sans effets nocifs sur l’environnement.

Plus d'informations