Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Electrification rurale de la localité de Bellandé par système solaire photovoltaïque

Objectif n°7 : Énergie

Le projet en détail

I. Contexte

Le Niger est un pays sahélien de l’Afrique de l’Ouest enclavé, désertique sur les trois quarts de son espace géographique et très vulnérable aux effets néfastes du changement climatique.

La population du pays croit à un taux (d’environ 4 % par an) relativement élevé  avec en plus une occupation spatiale très inégale entre le nord et le sud.

L’économie nigérienne est caractérisée par une croissance moyenne de l’ordre de 3,8 % par an en termes réels, soit moins de 1% en termes de PIB par tête d’habitant, si l’on tient compte de la croissance démographique actuelle. Cette croissance économique est encore trop faible compte tenu du taux de croissance de sa population, pour permettre une amélioration du niveau de vie des nigériens.

Le taux d’accès à l’électricité, en progression lente pour l’ensemble du pays est inférieur à 12 % en moyenne nationale, avec des écarts importants entre milieux urbain (plus 80 %) et rural (moins de 1 %). Moins d’un Nigérien sur dix a accès à l’électricité ; Plus de la moitié des citadins n’a pas accès à l’électricité ; Seulement quatre ruraux sur mille ont accès à l’électricité.

Pourtant le Niger recèle des ressources et potentialités énergétiques énormes mais faiblement exploitées pour améliorer les conditions de vie de ses populations (hydrocarbures, charbon minéral, uranium, solaire, éolien, biomasse et hydraulique).

Les potentialités en énergies renouvelables (EnR) sont importantes mais très faiblement exploitées alors qu’elles constituent la base d’un développement énergétique durable et sobre en carbone. Le gisement solaire abondant et disponible sur toute l’étendue du territoire national avec un rayonnement moyen de 6 kWh/m²/j et une durée quotidienne moyenne de l’ensoleillement de 7 à 10 heures ; Le Niger dispose d'un avantage géographique incomparable en termes des ressources solaires.

Le collectif des organisations pour la défense du droit à l’énergie (CODDAE) propose la mise en œuvre de ce projet dans la localité de Béllandé, commune rurale de Falmey, région de Dosso en république du Niger, en vue de contribuer à un accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes et abordables pour éradiquer la pauvreté et améliorer le cadre de vie des populations rurales.

II. Projet

Le projet consiste à la construction, l’exploitation et la maintenance d’une centrale de production d’électricité d’origine photovoltaïque (PV) d’une capacité de 1000KW dans la localité de Béllandé commune rurale de Falmey dans la région de Dosso , au Niger. La centrale utilisera des modules photovoltaïques poly-cristallins et occupera un site d’un demi-hectare. Elle ne sera pas connectée au réseau de la NIGELEC car inexistant, mais sera raccordée à un transformateur HT/BT pour la distribution locale.

2.1 Gestion et Pérennité du projet

Avant de remettre l’ouvrage réalisé  à l’agence Nigérienne de promotion de l’Electrification rurale ANPER pour l’inscrire dans son patrimoine, un comité de gestion sera mis en place constitué de 3 à 5 personnes tous de Béllandé pour assurer les services suivants :

  • Raccordement au réseau  et facturation de l’énergie consommée conformément à la réglementation en vigueur,
  • Suivi régulier du fonctionnement de la centrale, en s’assurant du respect des performances (un rapport de production journalier sera produit et envoyé à l’ANPER pour s’assurer de la rentabilité économique,
  • Maintenance préventive et curative basée sur le nettoyage des panneaux, le contrôle des parties mécaniques (rivets, gouttière, test serrages) et électrique basse et moyenne  tensions (thermographie infrarouge, nettoyage des armoires, onduleurs, filtres, maintenance) et les réparations en cas de défaut constaté.

Le comité villageois  peut aussi sur avis de l’ANPER signé un contrat avec un opérateur de service délégué pour la gestion totale de la centrale et les installations associées.

2.2 Installations connexes ou  sites qui seront raccordés sont :

Une fois la centrale électrique réalisée, les installations suivantes seront réalisées :

  • Raccordements des ménages ;
  • La connexion de la  mini adduction d’eau potable,
  • Le raccordement des  sites maraichers,
  • L’Electrification des  écoles du village,
  • L’Electrification de la case de santé du village,
  • L’éclairage de la place publique (marché, devanture de  la maison du chef,  et lieux de cultes).

2.3 Les composantes du projet sont :

  • La construction d’une centrale solaire de 1000 KW ;
  • La construction des  lignes de distribution d’environ 1500 m ;
  • L’acquisition et l’installation d’équipements nécessaires ;
  • La gestion du projet.

2.4 Les réalisations de ce projet

Ce projet une fois réalisé permettra :

  • L’accès aux services électriques à une population estimée 5500 habitants ou plus de 600 ménages selon l’hypothèse que chaque ménage compte environ 5 à 7 habitants.
  • L’électrification du centre de santé qui induira la qualité de service dans ce centre,
  • L’électrification des classes d’examens de l’école primaire et du collège d’enseignement général de ce village ce qui donnera la possibilité d’étudier la nuit et dans des conditions meilleurs,
  • L’électrification du point d’eau permettra l’accès à l’eau potable et l’assainissement.
  •  L’électrification des infrastructures communautaires (centre d’activités génératrices de revenus, places publique,),
  • L’électrification des sites d’irrigations améliora les productions agricoles permettra de lutter contre la faim et sous-alimentation.

2.5 Activités génératrices des revenus possibles  

L’électrification du village de Béllandé donnera une possibilité de création des AGR comme :

  • Diversification du maraichage et développement de l’irrigation à grande échelle,
  • Développent des ateliers de menuiserie bois et métallique,
  • Développement du petit commerce (recharge des cellulaires)
  • Développement des ateliers de réparations (cellulaires, appareils électroniques),
  • Petites usines de transformation alimentaire (arachide, lait, souchet, karité),
  • Développement des moulins à grains pour transformation (mil, blé, haricot),
  • Ventes des produits congelés (boissons gazeuses, poissons et jus)

Résultats attendus

 Objectifs et Résultats attendus

D’une matière générale, ce projet d’électrification par système solaire photovoltaïque du village de Bellandé en République du Niger, s’inscrit dans l’atteinte de l’ODD7 « Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables, modernes et abordables » par le recours aux énergies renouvelables.

En plus de cet ODD, les résultats attendus de ce projet convergent vers la réalisation de plusieurs objectifs de développement durable parmi lesquels.

L’ODD1 : ERADICATION DE LA PAUVRETE

  • L’accès à une source fiable d’électricité permet de lancer de nouvelles activités génératrices des revenus AGR comme la conservation ou la transformation de produits agricoles par le froid grâce à des appareils électriques adaptés.
  • La facture énergétique des foyers est réduite grâce à la baisse des coûts d’accès à l’énergie.
  • Les activités domestiques, commerciales et artisanales sont poursuivies après la tombée du jour grâce à l’éclairage.
  • Les revenus complémentaires générés ont contribué à réduire la pauvreté.

L’ODD3 : ACCES A LA SANTE

  • L’électrification de  la case de santé de Bellandé qui est d’ailleurs fréquentée par tous les villages environnants permettra  le stockage en toute  sécurisé des médicaments, l’amélioration des conditions de travail ;
  • Le temps de travail des agents de santé  sera prolongé  qui permettra  de faire face à toutes les urgences, notamment les accouchements nocturnes.
  • Dans les foyers, l’électricité  réduit les risques d’accidents domestiques liés au pétrole ou aux bougies, et permettra d’éviter les infections respiratoires des enfants résultant de l’inhalation des fumées des combustibles causée à leur tour par l’utilisation des lampes à pétrole.

L’ODD 4 : ACCES A UNE EDUCATION DE QUALITE

  • L’électrification de l’école va offrir des meilleures conditions d’étude aux élèves et de travail aux enseignants : éclairage permet la poursuite des études après la tombée du jour,
  • L’utilisation des outils modernes  audiovisuels éducatifs (comme ordinateur, rétroprojecteur, imprimante, etc.) sera rendu possible.
  • La qualité de l’enseignement est améliorée, favorisant de meilleurs taux de fréquentation et de réussite scolaire. Un meilleur éclairage permet aux enfants de faire leurs devoirs chez eux dans de bonnes conditions.
  • Un cybercafé pourra être installé, permettant à l’ensemble de la communauté d’accéder à Internet.

L’ODD 5 : EGALITE ENTRE LES SEXES

  • L’électrification du village libère les petites filles des corvées d’eau, recherche du bois de cuisine et toutes autres tâches qui les empêche d’aller à l’école aux mêmes titres que les garçons.
  • L’électricité à domicile permet aux femmes de devenir plus autonomes. Outre la facilitation des tâches ménagères, elle a rendu possible de nombreuses activités commerciales et artisanales à domicile et a favorisé l’éclosion de petits commerces comme celui de produits frais (boissons, poissons, etc.).
  • Le confort domestique et les conditions de vie sont largement améliorés, notamment pour les femmes.

L’ODD 7 : RECOURS AUX ENERGIES RENOUVELABLES

  • Le rehaussement de la part des énergies renouvelables fait partit des objectifs visés tant au plan international (SE4LL, les ODD) qu’au plan régional (le PANER de la CEDEAO).
  • Ce projet garantit l'accès à des services énergétiques renouvelables, fiables et modernes à des milliers des personnes, qui ne connaissent que les énergies traditionnelles, polluantes  et moins efficaces.

L’ODD 8 : ACCES A DES EMPLOIS DECENTS

  • L’électrification créera des emplois locaux, que ce soit pour l’installation des équipements, ou pour l’exploitation, la gestion et la maintenance.
  • Une équipe sera recrutée à temps plein seront requises pour assurer l’exploitation des systèmes photovoltaïques: pour l’administration et la facturation et une pour l’entretien et le dépannage.
  • Par cette électrification des micro-entreprises rurales vont voir le jour comme  (les postes de soudures, les garages, les ateliers de menuiseries, les  boulangeries, et les savonneries).

L’ODD 13 : LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Le recours à des sources locales d’énergies renouvelables pour remplacer les énergies fossiles permet de réduire les pollutions dues aux piles et aux utilisations des hydrocarbures.
  • Avec ce projet, il est attendu que l’émission de plusieurs  tonnes de CO2 soit évitée durant les vingt premières années de fonctionnement des systèmes électriques (des études confirmerons les valeurs exactes des CO2 évitée).

À l'origine du projet

ONG CODDAE

Présentation de l’ONG

Créée le 25 octobre 2005, l’ONG Collectif des Organisations pour la Défense du Droit à l’Énergie (CODDAE) est une organisation à but non lucratif vouée à la défense des droits et à la protection des intérêts économiques et sociaux des consommateurs d’énergie et d’eau potable. Elle fonde sa démarche sur le principe du «penser global, agir local» à ce titre, elle œuvre pour la promotion du dialogue à travers des rencontres permanentes entre les différents acteurs en favorisant d’une part les initiatives nationales et de l’autre en participant aux activités internationales

  1. Status

 Autorisée par arrêté N°0065/92/MI/AT/DAPJ/DLP du 18 février 2008, elle est constituée d’une vingtaine d’organisations affiliées et des membres individuels.

  1. Champs actions
  • La promotion des énergies renouvelables,
  • La protection de l’environnement ;
  • Le suivi des politiques publiques en matière d’eau et d’énergie ;
  • La sensibilisation et mobilisation des consommateurs sur leurs droits et devoirs ;
  • La transparence dans les Industries Extractives ;
  • La promotion de la culture nationale ;
  • La promotion de la démocratie et défense des droits de l’Homme ;
  • La lutte contre la pauvreté.
  1. Affiliations
  • Membre de l’ONG Droit à l’Energie Sos Futur France (www.energiesosfutur.org)  ;
  • Membre fondateur du Réseau des Associations des Consommateurs du Niger (RASCONI) ;
  • Membre du Global Compact des Nations Unies ;
  • Dotée du Statut Consultatif auprès de l’ECOSOC des Nations Unies ;
  • Dotée du Statut d’Observateur auprès de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.

L’ONG CODDAE est représentée dans toutes les huit (8) régions et dans une  trentaine de  départements du Niger. Elle vise les objectifs spécifiques suivants :

  • soutenir et défendre les droits de l’homme dans les domaines d’exploitation électrique, uranifère, solaire, éolienne, pétrolière, gazière et charbonnière ;
  • représenter les intérêts du droit à l’énergie dans les cercles politiques et techniques ;
  • lutter contre la pauvreté et la misère dans les milieux les plus défavorisés ;
  • contribuer à la création des conditions de transparence dans les industries extractives ;
  • Lutter contre la pauvreté ;
  • promouvoir la culture ;
  • créer des activités de développement dans le cadre de la protection de l’environnement pour un développement durable.

Présentation synthétique des projets en liens avec les énergies renouvelables

    1. Projets exécutés ou en exécution

Les projets déjà exécutés ou actuellement en exécution par l’ONG CODDAE avec l’appui de ses partenaires sont :

  • Participation à la mise en œuvre du projet NESAP (projet d’accès aux services électriques solaires au Niger 2018 -2024) en tant que membre du Comité de Pilotage.
  • Participation à la mise en œuvre du projet  « Accélération de la mise en œuvre des politiques d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique dans l’espace CEDEAO  ACE WA » mis en œuvre par les organisations de la société civile de l’Afrique de l’ouest actives dans l’énergie.
  • Participation à la réalisation de l’Evaluation Finale du Programme d’Accès aux Services Energétiques PASE –SAFO.
  • Mise en œuvre  du projet Electrification des quatre quartiers périphériques de la ville d’Arlit  financé par le groupe AREVA mis en œuvre par CODDAE,
  • Mise en œuvre  du projet  Electrification des centres sociaux de base par système solaire photo- voltaïque des villages de Dan Gonna » Financé par le Fonds de l’environnement Mondial (FEM), mis en œuvre par CODDAE.
  • Préparation de l’Organisation de la  journée des énergies renouvelables dans l’espace CEDEAO appelée aussi journée de l’énergie solaire dans l’espace CEN-SADE célébrées tous les 4 avril de chaque année ;
  • Préparation de l’Organisation de la journée mondiale des consommateurs qui est célébrée tous les 15 Mars.
  • Formulation du projet de projet récupération  de 60 ha terres dégradées a Iskita 1 & 2 région de Tahoua département de Bagaroua  commune de Bagaroua

 

    1. Projets en préparation

Les projets actuellement en préparations pour être soumis aux partenaires sont :

  • Projet d’Electrification rurale de la localité de Bellandé (commune rurale de Falmey, région de Dosso, en République du Niger) par système solaire photovoltaïque,
  • Projet d’hybridation de la centrale thermique de Mallaoua (commune rurale du même nom, département de Dungas, région de Zinder)  par un dispositif solaire photovoltaïque,
  • Elaboration du document « contenu social de l’Electrification rurale par système solaire » en Afrique de l’Ouest à soumettre à ENDA Tiers Monde.
  • Elaboration du document de plaidoyer à soumettre à l’Organisation Internationale de la Francophonie pour une implication plus responsable des structures en charge de l’entreprenariat des jeunes au Niger dans le cadre du FIJEV.

 

  1. Personnes à contacter

1. Malam Issa Rabiou Responsable de ce projet, ingénieur électricien planificateur, chargé des projets de l’ONG E- mail : rabioumi@yahoo.fr  , Contacts: +227 96877631, +227 91101820.

2. Moustapha Kadi, Conseiller principal dans le cadre de ce projet, Président de l’ONG, cadre supérieur de l’administration  E-mail: mustaphakadi@yahoo.fr +227 96968255, +227 93917979.

3. Sidi Hamidou Fodi, Expert sociologue de ce projet, chargé du développement durable de l’ONG  E- mail: sidifodi@gmail.com    +227 96 98 06 83.                

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Niger
0€ engagés sur 10000€
Commencé le 13/02/2019
5500 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°7 : Énergie

Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. Au cœur de beaucoup de défis majeurs, l’énergie offre également de prometteuses perspectives. Elle est une opportunité de transformer aussi bien nos sociétés que nos économies et notre planète.

Plus d'informations