Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Kayumbu : l’avi-horticulture pour chasser la malnutrition

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Le projet en détail

Contexte

En milieu rural du district de Kamonyi, sud, Kayumbu et Musambira sont deux secteurs administratifs qui regroupent des riziculteurs du marais de Kayumbu. Ce district connaît une densité de la population de 519 hab/km; situation qui le place au sein des régions du Rwanda le plus peuplé, où sévit la malnutrition, la pauvreté et une situation socio-économique trop basse.

Par ailleurs, ce même milieu de Kamonyi, n’a pas été épargné par les graves atrocités du génocide de 1994 qui ont endeuillé tout le pays. Une des conséquences fâcheuses de cette tragédie est l’état des lieux des veuves chefs des ménages rescapées vivant dans des conditions socio-économiques critiques en parallèle d’une autre catégorie sociale de femmes chefs des ménages issues des assises de la réconciliation dont les conjoints purgent de lourdes peines d’emprisonnement allant à 30 ans pour leur responsabilité criminelle.  Toutes vivent dans une situation de pauvreté accrue pour laquelle une assistance est plus que nécessaire.

Comme mesure d’atténuation, sous l’égide des instances étatiques, le Ministère de l’agriculture a initié une pratique de la riziculture en plain marais de Kayumbu. Cette riziculture est rendue opérationnelle à travers une coopérative regroupant 992 riziculteurs dont 440 femmes chefs des ménages. Elle se dénomme CODARIKA (Coopérative des Riziculteurs de Kayumbu).

Malgré ces efforts consentis par le Ministère de l’agriculture de fournir et de développer cette unité de riziculture ; des situations d’extrême pauvreté persistent encore :

  • Pour les veuves du génocide, leurs biens ont été spoliés de manière que leurs familles se retrouvent encore dans une situation socio-économique très vulnérable, 26 ans après le drame rwandais. 
  • Pour les familles issues des coupables du crime de génocide, les chefs des ménages ont été obligés de vendre leurs bien (terres, maisons, bétails…) en vue de la réparation des crimes qui ont été commis par leurs conjoints.

Projet

Présentation

Par mesures de corroboration, nous, instance de La Galope-Rwanda, avons consentis une initiative dont la visée première est de renforcer le niveau socio-économique de ces deux catégories de ménages avec situation identique et qui vivent harmonieusement sur leurs contrées.

La Galope-Rwanda, à travers ce projet, initiera ces femmes chefs de ménages à monter des jardins potagers en vue de réduire la malnutrition dans leurs familles respectives. Il y aura des séances éducatives sur la diététique et sur l’entretien quotidien de ces jardins. En parallèle, la Galope-Rwanda formera ces femmes bénéficiaires (50) à développer l’aviculture dans le même esprit de la lutte contre la malnutrition. Au moins 300 poules pondeuses leur seront données. Un poulailler sera construit dans leur contrée et chaque famille aura doit à au moins 28 œufs par semaine qui entreront dans leur alimentation. La quantité restante sera vendue ainsi que la fiente pour pouvoir disposer de sous pour l’achat de provendes et médicaments. 

A la fin de ce projet, ces femmes auront acquis des connaissances suffisantes sur l’avi-horticulture et assureront la continuité de leur projet. La Galope-Rwanda veillera à ce que les bénéficiaires développent l’esprit d’autosuffisance en épousant l’adage chinois selon lequel : "Si tu me donnes un poisson, je mangerai un jour, mais si tu m’apprends à pêcher, je n’aurai plus faim". Pour y arriver avec certitude, chaque bénéficiaire parmi les 50 femmes, versera une somme de cinq mille Francs Rwandais (à peu près 5 USD) sur leur compte conjoint dans le cadre de lutter contre l’esprit de la gratuité qui ne permet pas aux bénéficiaires de faire de ce projet, le leur. Les plus vulnérables seront épargnées de cette mesure. La Galope-Rwanda initiera en outre ces femmes de se regrouper en tontine. Elles siègeront en plénière une fois par semaine. Chaque membre payera 200 FRW par semaine à leur compte bancaire. Cet argent épargné leur permettra d’assurer la pérennité de leur projet.

Objectifs

Objectif global :

Promouvoir le niveau socio-économique des rizicultrices chefs des ménages de Kayumbu par le biais d’activités d’aviculture et jardins potagers.

Objectifs spécifiques :

Selon le degré de vulnérabilité :

  • Sélectionner les bénéficiaires ;
  • Sensibiliser les bénéficiaires aux pratiques avicoles et horticoles en vue de réduire la malnutrition ;
  • Disponibiliser les intrants horticoles et avicoles pour le démarrage du projet ;
  • Dresser des mesures de pérennisation du projet (autonomisation des bénéficiaires).

Risques :

  • Pour l’aviculture, les points d’eau potable sont situés à une distance d’entre 200 et 400 m,
  • Pour les jardins potagers, l’arrosage sera un problème vue le même problème de disponibilité de sources d’eau.
  • La politique d’assurance du secteur avi-horticole est quasiment absente dans le pays (Rwanda) pour couvrir les cas de maladies, vols et autres cas de malversation.

Solutions alternatives :

  • Installer des tanks pour la collecte de l’eau de la pluie en vue de disposer de l’eau en permanence (aviculture).
  •  Sensibiliser les ménages à collecter de l’eau de la pluie afin de s’en servir pendant la saison sèche pour l’arrosage des jardins potagers.

Activités :

  • Construction d’un poulailler (7/10m) =90 mpour 300 poules d’âge de la ponte.
  • Aménagement de 50 jardins potagers
  • Aménagement des plates-bandes pour ensemencement de pépinières.
  • Achat des poules adultes pour la ponte d’œufs.
  • Achat de provendes.
  • Achat de médicaments et insecticides.
  • Achat d’équipement pour poulailler.
  • Achat d’équipement pour jardins potagers.
  • Assurer les transports de fournitures diverses
  • Assurer la restauration de l’équipe de la Galope-Rwanda sur terrain

Période d’exécution :

6 mois : de mars à août 2020

Budget :

Financement : 25 000

 

Volet I:  Aménagement d'Aviculture

 

 

 

 

 

NO

Articles

Qté

PU

PT/FRW

Coût en Euros

Source de vérification

A

Construction d'un poulailler de 7/10 m

 

 

 

1026

 

1.

Achat du ciment

20

13000

260000

 

Factures

2.

Achat de briques adobes

1700

50

85000

 

Factures

3.

Achat de tôles

42

12000

504000

 

Factures

4.

Achat de fer à béton et portes métalliques

40

15000

600000

 

Factures

5.

Aménagement du terrain (7jours)

7

15000

105000

 

Factures+ Photos

6.

Achat des arbres et planches

45

8000

360000

 

Factures

7.

Achat de pierres pour fondation/Camions

3

50000

150000

 

Factures

8.

Treillis métalliques (pour aération du poulailler)

12

10000

120000

 

Factures

9.

Main d'œuvre durant 15 jours

14

10000

140000

 

Factures+ contrats

10.

Sous-Total

 

 

2324000

2265

 

B.

Poules et médicaments

 

 

 

 

 

11.

Achat de  poules

300

8000

2400000

 

Factures

12.

Achat de provendes pour 6 mois/Kg

702

500

351000

 

Factures

13.

Achat de Vaccins et Antibiotiques

5

14400

72000

 

Factures

14.

Achat d'outils (Kits) d'assenissement

20

10000

200000

 

Factures

15.

Motivation d'un véterinaire

6

35000

210000

 

Contrat+ Bordereau de banque

16.

Transport (Poules et provendes)

2

145000

290000

 

Factures

17.

Sous-Total

 

 

3523000

3433.7

 

 

Volet II :  Aménagement de Jardins Potagers

 

 

 

 

 

C.

Jardins potagers

 

 

 

 

 

 

Articles

 

 

 

 

 

18.

Aménagement de 50 jardins potagers

50

30000

1500000

 

Listes de bénéficiares

19.

Aménagement Plate-bandes

2

15000

30000

 

Liste des ouvriers

20.

Achat de semences (légumes)

6

40000

240000

 

Factures

21.

Achat de fertilisants et pesticides

6

10000

60000

 

Factures

22.

Achat de kits de travail

10

10000

100000

 

Factures

23.

Motivation/Appui d'un agronome

3

30000

90000

 

Contrat+ bordereau de banque

24.

Transport de fournitures

4

140000

560000

 

Factures

25.

Achat d'un tank d’eau de 5000 litres

1

900000

900000

 

 

26.

Sous-Total

 

 

3480000

3391.8

 

 

Volet II :  Administration et Suivi des activités

 

 

 

 

 

 

Articles

 

 

 

 

 

27.

Transport vers le terrain (Kigali-Kayumbu)

11

30000

330000

 

Factures

28.

Animation de séances éducatives 50 femmes

3

50000

150000

 

Liste de bénéficiares

29.

Frais de Communication

6

18000

108000

 

Factures

30.

Motivation d'une sentinelle (jours et nuits)

6

40000

240000

 

Contrat+ bordeau de banque

31.

Frais de restauration sur terrain

11

5000

55000

 

Ordre de mission

32.

Achat de fourniture de bureau

5

10000

50000

 

Factures

33.

Sous-Total

 

 

933000

909.4

 

 

Grand Total

 

 

 

25000

 

             
 

Résumé budgétaire

         
 

Financement en Euros

25000

       
 

Taux d'échange

1026.2

       
 

Budget Total en FRW

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats attendus

Résultats attendus :

  • La malnutrition est réduite au seuil de 100% (disponibilité d’œufs, légumes, fruits, poulets).
  • La pérennisation du projet est assurée par les bénéficiaires.
  • Le sol devient fertile grâce aux fientes.

 

Le projet a été financé avec le soutien de l’OIF à travers son organe subsidiaire l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD) dans le cadre du projet "Négociations internationales sur l'environnement".

À l'origine du projet

La Galope-Rwanda (LGR en sigle) est une entreprise sociale dont l’objectif est d’asseoir une participation dynamique citoyenne et environnementale par le biais des médias professionnels en vue du développement intégré de tous. Elle est enregistrée au Rwanda Development Board (RDB) : REG-2019-1450718 en qualité d’une organisation sociale œuvrant sur le territoire rwandais orientée dans le domaine purement social.

LGR est animée par des professionnels expérimentés dans le fonctionnement des Organisations non Gouvernementales engagées dans le domaine de l’environnement et médias.

LGR a son siège social à Kigali/Rwanda (Afrique de l’Est) dans le district administratif de NYARUGENGE. Depuis septembre 2019, LGR a noué un solide partenariat avec d’autres Organisations Non Gouvernementales des Pays de la Région des Grands Lacs militant pour plus d’intégration des citoyens dans la participation citoyenne et protection de l’environnement.

Plus singulièrement, LGR mène des recherches sur les problèmes qui agacent les citoyens et tentent d’en proposer solutions durables aux institutions habilitées, en privilégiant un dialogue franc avec les décideurs politiques.

Vision :

Asseoir une participation dynamique citoyenne et environnementale par le biais des médias professionnels en vue du développement intégré de tous.

Mission :

Offrir aux citoyens des tribunes d’expression et médias pour leur participation citoyenne et capacités à la riposte aux défis socio-économiques.

LGR s’oriente vers quatre objectifs qui constituent ses piliers à savoir :

  • Encourager les citoyens à utiliser les médias en vue d’exprimer leur participation citoyenne et rôle à jouer pour surmonter les défis au développement intégré.
  • Intégrer les citoyens à défendre et à protéger l’environnement pour de meilleures conditions climatiques.
  • Former les communautés et associations sur l’entreprenariat en vue d’une riposte dynamique à la pauvreté.
  • Réaliser des documentaires et recherches sur les causes qui entravent le développement socio-économique des citoyens et proposer des solutions aux institutions habilitées.

 Adresse :

Kigali- Rwanda, District de NYARUGENGE, KN 2 Ave, NYAMIRAMBO.
Tél : +250 788 42 44 73 / +250 788 95 37 56 / +250 73 55 69 500
E-mail : lagaloperwanda01@gmail.com
Web site: www.lagaloperwanda.com
Compte bancaire : LA GALOPE-RWANDA : 00043-0775436983/ Bank of Kigali (BK)

Financement terminé

Le projet a été complètement financé avec succès !

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

Rwanda: l’avi-horticulture pour chasser la malnutrition (La Galope-Rwanda), le Feb. 11, 2020, 9:12 p.m.

Cher Partenaire !
La Galope Rwanda connait la difficulté de modifier son projet sur le lien qui lui a été donné, afin qu’il soit plus au grand complet. En effet, ledit projet a été validé, seules les fenêtres prévues pour les images et du titre sont fonctionnelles. Cependant, celles réservées à la description du projet, les résultats et l’organisation sont toutes désactivées.
Veuillez donc nous apporter un appui pour surmonter ce défi.

Rwanda: l’avi-horticulture pour chasser la malnutrition (La Galope-Rwanda), le Feb. 11, 2020, 8:29 p.m.

Adresse :
Kigali- Rwanda, District de NYARUGENGE, KN 2 Ave, NYAMIRAMBO.
Tél : +250 788 42 44 73
+250 788 95 37 56
+250 73 55 69 500
E-mail : lagaloperwanda01@gmail.com
Web site: www.lagaloperwanda.com
Compte bancaire : LA GALOPE-RWANDA : 00043-0775436983/ Bank of Kigali (BK)

Informations

Pays : Rwanda
25000€ engagés sur 25000€
Commencé le 03/02/2020
50 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde. Si le taux d’extrême pauvreté a diminué de plus de 50% depuis 1990, trop de personnes luttent encore contre ce fléau, privées de leur dignité. Plus de 800 millions de personnes vivent ainsi avec moins de 1,25 dollar par jour.

Plus d'informations