Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Objectif 1 : Éradication de la pauvreté

Reportage : Au Benin, le fumage de poissons devient plus écologique

Ce 4e reportage présente un projet d'autonomisation des femmes fumeuses de poisson sur le Littoral au Bénin mis en œuvre par JVE Benin. Il contribue à améliorer les conditions de vie des femmes par la vulgarisation de la technologie de fumage amélioré "fours parpaings".

Au Bénin, 10 % des débarquements de la pêche artisanale en milieu maritime sont utilisés pour la transformation de poissons frais en poisson fumé et environ 1 790 femmes sont actives dans ce sous-secteur de la pêche. Plus qu’une simple activité de survie passagère, le fumage du poisson peut également être considéré comme un emploi permanent bien rémunéré. Mais les méthodes de fumage utilisées constituent un danger pour la santé des femmes, tout en accentuant la pression sur la forêt et les mangroves qui sont constamment grignotées.

Le projet vise à
améliorer le quotidien de ces femmes par la vulgarisation de la technologie de fumage amélioré "fours parpaings". Les fours améliorés proposés consomment moins de combustibles et permettent de réduire considérablement le temps de fumage tout en augmentant le rendement. Ils dégagent moins de fumées nocives et donc préservent la santé des femmes fumeuses et des consommateurs. D'autres activités 
permettent de plus de sensibiliser les habitants à la nécessité de restaurer le tissu forestier impacté par l’utilisation de bois énergie, tout en contribuant à la lutte contre le changement climatique.