Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Energie Photovoltaïque pour la réduction de la pauvreté au Burundi

Objectif n°7 : Énergie

Le projet en détail

Contexte

Le Burundi fait face à un grand problème au niveau de l’énergie. L'accès au réseau électrique est limité aux zones urbaines et l'énergie électrique contribue très peu à l'amélioration du bien-être de la population. En outre, les principales sources d'énergie utilisées sont le bois de chauffage et le charbon de bois, ce qui contribue à des graves problèmes d’érosion du terrain. Pour cette raison, depuis 2014, l'association Parmaalimenta a mis en place des activités qui visent à augmenter la croissance économique et à réduire le niveau de pauvreté des zones rurales et péri-urbaines au nord de la capitale Bujumbura à travers l’accès à des solutions durables des énergies renouvelables, comme le solaire photovoltaïque.

Grace à la collaboration avec l’Institut National de Recherche IMEM – CNR, Parmaalimenta a transmis à une équipe locale les compétences techniques pour produire des panneaux solaires, pour assembler l’entier système photovoltaïque et pour l’installation et l’entretien de ces systèmes. Les systèmes pilotes, réalisés avec des matériels locaux, ont un prix favorable, donc ils sont accessibles à tous, et ils ont été mis à disposition de coopératives de Maison Parma et des mères qui participent aux programmes de lutte contre la malnutrition de l’association.

Le projet

Le présent projet a pour objectif de renforcer les activités de lancement, les capacités d’intervention et de production de cette entreprise sociale, sans but lucratif, qui a été nommée «ParmaSun», aux fins d'augmenter la fourniture de systèmes photovoltaïques dans les ménages, les coopératives agricoles et les lieux d'importance sociale, tels que les écoles, et aux fins d’assurer la correcte installation et l’entretien périodique des systèmes.

Pour ce qui concerne les écoles, l’accès à l’électricité pourra faciliter les activités scolaires grâce à la disponibilité des ordinateurs et de la connexion internet.

Au niveau des ménages et des sièges de coopératives agricoles, il sera possible la prolongation des heures de travail et il sera aussi possible de développer des petites activités génératrices de revenus, comme le service de recharge des portables et des lampes ou le service de coiffure.  

L’emploi des sources d’énergie renouvelable pour les petites activités économiques, en substitution aux traditionnels moyens de production d'énergie électrique, améliorera les conditions des vies du point de vue sanitaire en réduisant la production de fumées toxiques. Il contribuera aussi à la réduction de la dégradation de l’environnement provoquée par l’utilisation du bois comme combustible, activité qui devient centrale au niveau de la lutte à la désertification et à l'érosion des terres.

De plus, les systèmes photovoltaïques pourront être utilisés pour éclairer les maisons et les endroits plus sombres, pour faire face au problème de la violence sexuelle et des besoins de sécurité des femmes à l’intérieur de leurs foyers, ainsi que des enfants et des personnes plus vulnérables.

Pour faciliter l’égalité entre femme et homme, le projet promouvra l’accès équitable aux activités de formation, aux activités génératrices de revenu et aux facteurs de production et de renforcement des capacités. Les activités gérées par les femmes seront encouragées.

Les bénéficiaires du projet seront :

  • 90 ménages des zones d’intervention de Parmaalimenta (à considérer une moyenne de 7 composants par ménage)
  • Une centaine d'agriculteurs
  • Les élèves de 5 écoles des communes d’Isale, Rugazi, Mubumbi, Mpanda, Gihanga  (à considérer une moyenne de 300  élèves par école)
  • L’Ecole Fondamentale de Muyange et ses élèves.

Pour mettre en oeuvre ce projet, le budget requis est de 54 200 euros. Toutefois, l'association Parmaalimenta recherche 10 000 euros auprès de l'IFDD et mobilisera les financements complémentaires. 

Résultats attendus

Les résultats sont :

  • 30 systèmes photovoltaïques complets sont fournis aux ménages des zones rurales et périurbaines au nord de Bujumbura pour le développement des activités génératrices de revenus (AGR) avec un accompagnement technique (atteint dans 6 mois)
  • 3 points de recharge des lampes pour les maisons des quartiers, alimentées par des systèmes photovoltaïques complets. Ces activités sont menées auprès de 3 coopératives de Maison Parma (atteint dans 1 mois)
  • 5 systèmes photovoltaïques complets sont fournis aux écoles pour faire fonctionner les ordinateurs et pour l’éclairage pendant le soir (atteint dans 6 mois)
  • Renforcement de la capacité de production des panneaux photovoltaïques de l’entreprise ParmaSun à Maison Parma (atteint dans 2 mois)
  • Réalisation de l'étude de faisabilité des systèmes d'irrigation alimentés par des systèmes photovoltaïques simples pour le fonctionnement pendant la journée (atteint dans 4 mois)
  • Réalisation de l'étude de faisabilité pour l'accès à l'eau de l’Ecole Fondamentale de Muyange à travers l'énergie photovoltaïque; (atteint dans 4 mois)
  • Réalisation de l'étude de faisabilité pour la construction à Maison Parma d’un laboratoire pour la production des panneaux photovoltaïques (atteint dans 3 mois).

À l'origine du projet

Parmaalimenta est une association italienne qui, depuis 2004, représente le territoire de Parma au Burundi avec le but de promouvoir un développement socio-économique équitable et durable à travers des projets de coopération visant à la sécurité alimentaire et à la génération de revenu comme stratégie de lutte contre la pauvreté.

Parmaalimenta a conçu un modèle novateur de coopération internationale qui se base sur la transmission des compétences entre territoires et qui permet au territoire de Parma de transférer les connaissances développées au fil des années dans différents secteurs, comme l’agroalimentaire, la nutrition, les énergies renouvelables. Ce modèle de coopération, que Parmaalimenta met en place quotidiennement avec ténacité et obstination, démontre que on peut obtenir des résultats concrets qui changent vraiment les choses dans la vie des familles vulnérables.

Depuis 2006, Parmaalimenta est reconnue par le Gouvernement burundais comme une ONG internationale et toutes les activités sont mises en place avec l'accord des institutions locales.

Parmaalimenta a deux sièges opératives, l’une dans la ville de Parma en Italie et l’autre au Burundi dans la ville de Bujumbura. Cette dernière est constituée exclusivement de personnel burundais.

Depuis mai 2010, Parmaalimenta a mis en place le Centre Maison Parma, une entreprise sans but lucratif située dans la zone nord de Bujumbura, quartier Carama III, Zone Kinama, Commune Ntahangwa. Le Centre a comme objectifs:

  • Renforcer les capacités et augmenter les compétences techniques de la population locale dans l’agroalimentaire, la nutrition, les énergie renouvelables;
  • Promouvoir le développement des activités génératrices de revenu;
  • Mettre en place des petites activités économiques locales durables et autosuffisantes;
  • Valoriser les produits locaux (soit alimentaires, soit no-alimentaires);
  • Développer les filières courtes;
  • Garantir l’autosuffisance alimentaire de la population;
  • Promouvoir les principes d’une alimentation équilibrée;

Maison Parma promeut au Burundi une bonne pratique économique qui contribue au bien-être de tous. Une économie qui comprend également les petits marchés locaux et qui est à la base de la démocratie et de la paix.

 

Le projet a été financé par le programme "Appui à l'utilisation durable de l'énergie" de l'Institut de la Francophonie pour le développement durable.

Financement terminé

Le projet a été complètement financé avec succès !

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

MOUSSA YAPENDET Ghislain Hyppolite (YAMACUIR CENTRAFRIQUE), le 21 octobre 2018 18:01

Je suis intéresse à ce projet ci cela peut être vulgarisé et je serais partant pour le transfert en Centrafrique

Informations

Pays : Burundi
10000€ engagés sur 10000€
Commencé le 01/03/2018
2500 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°7 : Énergie

Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes, à un coût abordable. Au cœur de beaucoup de défis majeurs, l’énergie offre également de prometteuses perspectives. Elle est une opportunité de transformer aussi bien nos sociétés que nos économies et notre planète.

Plus d'informations