Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Energie solaire pour l'accès à l'eau dans cinq localités du Bénin

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Le projet en détail

Contexte

Ce projet vise à apporter l’eau potable, « source de vie »  à certains villages du Bénin. Il existe au Bénin des milliers de villages qui jusqu’ici sont sans eau ou, lorsqu’elle existe, est non potable. Au Bénin, l’accès à l'eau potable dans certaines localités demeure ainsi un luxe. Des Béninois de ces zones du pays ont encore recours à des rivières et à des retenues d'eau à la qualité parfois douteuse où bêtes et hommes se bousculent pour pour se désaltérer.

Les femmes sont obligées de faire entre 10 et 15 kilomètres pour aller chercher de l’eau dans les rivières et fleuves les plus proches en vue de préparer la boisson locale et/ou pour la cuisine. Pour leur faciliter la tâche, elles acceptent le service des motos tricycles disponibles contre un prix de 500 FCFA le bidon d’eau de 25 litres. Soit un prix de revient de 20 FCFA le litre sans compter les maladies causées par la consommation de ces eaux non potables

Pourtant, la disponibilité d’une source importante d’énergie solaire et d’une nappe phréatique intéressante du Bénin fait de l’application du pompage de l’eau par l’intermédiaire des pompes solaires photovoltaïques une solution très séduisante pour l’irrigation des surfaces agricoles et pour l’alimentation en eau potable en sites isolés.

Le projet

Le projet vise à mettre en application l’énergie solaire photovoltaïque dans le domaine de l’accès à l’eau. Il soutiendra le développement rural intégré en faisant un meilleur usage de la technologie solaire dans les secteurs productifs, ainsi que la connaissance locale afin d’accélérer le développement. 

Cinq (05) localités sont ici ciblées : Commune de Bantè Bantè (Banon, Koko et Gbêdjè) et Commune de Ouèssè (Kilibo et Toui VAP). Elles sont caractérisées par un manque criand d'eau. Elle sont très éloignées des réseaux d'eau et ont une population d'au moins 2000 habitants.

Nous avons prévu d'installer dans ces localités des modules photovoltaïques (8 modules de 250W et 24V), une pompe centrifuge PS1800 C de puissance 1,7KW et un échafaudage de stockage d’eau de capacité de 15 m3. L’installation comprendra des panneaux solaires, une pompe immergée, un onduleur ainsi que tous les accessoires nécessaires et suffisants. Le puits (forage) et un échafaudage support de 15 m3 de stockage seront aussi construits pour l’exploitation.

Les travaux d’installation pour chaque village consisteront en la construction du forage suite à une étude géophysique, la construction d’un échafaudage de 6 mètres de haut, la construction d’une borne fontaine avec quatre robinets (2 pour puisage en haut et 2 pour puisage en bas) et la mise en place du système solaire de pompage composé de : 1 pompe LORENTZ PS 1800 C ou PS 4000 C ; 12 ou 16 modules solaires de 250Wc/24V ; un contrôleur PS 1800 ou PS 4000 LORENTZ ; 1 flotteur de poly tank et 1 flotteur de puits , ainsi qu'un ensemble de câblerie et accessoires d’installation.

Résultats attendus

Les résultats du projet sont entre autres la disponibilité de l'eau pour les populations des zones rurales des Communes de Bantè Bantè( Banon, Koko et Gbêdjè) et de Ouèssè ( Kilibo et Toui VAP) du Bénin, via des forages équipés de pompes solaires photovoltaïques de haute qualité de la marque LORENTZ, produites en Allemagne et un générateur solaire d’une puissance de 3000 Wc par système.

Un mécanisme de recyclage des fonds sera mis en place pour offrir le même système à 05 autres localités à l'issue de trois ans (population d'au moins 2000 habitants, à 30 km du réseau de distribution, manque d'eau criard). 

Le projet inègre également la formation de techniciens en maintenance des ouvrages locaux et une appropriation de la gestion par les populations.

7 500 personnes seront bénéficiaires la première année, 15000 la troisième année et 20500 dès la cinquième année.

Avec le même financement (la fondation gère les points d'eau entre 2 et trois ans pour reconstituer les fonds, avant la réalisation des forages dans d'autres localités) le nombre de forages va passer de 05 à 10 dès la troisième année et de 10 à 15 dès la cinquième année.

 

 

 

À l'origine du projet

Les collectivités locales (Bantè et Ouèssé dans le département des collines) qui sont les maîtres d'ouvrage vont la déléguer à la Fondation pour la réalisation de ces ouvrages. A l'issu de trois ans la Fondation se retire de ces localités. Ces communes vont contribuer entre 40 à 50% du budget estimé à 213 428 € de ce projet et la Fondation contribue à hauteur de 10%, ce qui explique le coût à mobiliser ici est de l'ordre de 40% soit 50 000 €.

La Fondation Joseph The Worker/ Structure Lazarienne est une association loi 1901, créée en 1996 et reconnue en 2001. Sa mission est d'oeuvrer à l'éradication de la pauvreté, l'exclusion, l'enracinement de la démocratie et la rennaissance de l'humanité. Elle s'investit dans la réalisation des ODD avec des réalisation dans les domaines d'accès à l'eau, l'assainissement, la promotion des énergies renouvelables  et les Droits Sociaux Economiques et Culturels des populations. 

 

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Bénin
0€ engagés sur 50000€
Commencé le 15/01/2018
20500 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. La raréfaction de l’eau affecte plus de 40% de la population mondiale, un taux qui va s’aggraver du fait des changements climatiques.

Plus d'informations