Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Des Canaris Frigos sans énergie électrique

Objectif n°2 : Sécurité alimentaire

Le projet en détail

Contexte

La communauté bénéficiaire

La Commune d’Agbangnizoun est l’une des neuf (09) Communes du Département du Zou au Bénin. Elle est comprise entre 1° 50’ 0’’ et  2° 5’ 0’’ Longitude Est et 7° 0’ 0’’ et 7° 10’00’’ de latitude Nord. La Commune couvre une superficie de 244 Km2 (soit 0,22% de la superficie du Bénin) et se situe à 151 Km de Cotonou et s’étale sur une distance maximale de bord à bord de 22Km dans le sens de la longueur.

La communauté bénéficiaire du projet est située dans Sahè, un arrondissement de la commune d’Agbangnizoun dans le Département du Zou au centre du Bénin, avec une population de 7 139 habitants dont 3 442 hommes et 3 697 femmes. Les bénéficiaires directs sont constitués d’une coopérative de 20 femmes potières, de 02 coopératives de 20 femmes chacune vendeuses de poteries dans les marchés locaux et de 10 jeunes hommes qui apportent l’argile de la carrière à l’atelier de poterie. La tranche d’âge des bénéficiaires directs est entre 20 ans et 45 ans. Au total 70 personnes sont les bénéficiaires directs du projet.

Le gaspillage, un enjeu majeur

D'après l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), plus de 25 000 personnes meurent chaque jour de sous-nutrition et plus de 800 millions de personnes sont chroniquement en sous-nutrition.

Dans le même temps, selon une analyse menée en 2011 par la FAO, on estime que la quantité de gaspillage alimentaire dans le monde s’élève à 1,3 milliard de tonnes par an, 1 300 000 000 000 kilos par an, soit environ un tiers de la production totale de denrées alimentaires destinée à la consommation humaine ! Cette quantité, qui représente la somme de 750 milliards d’euros, suffirait largement à alimenter les 868 millions de personnes mourant de faim.

Le gaspillage alimentaire a un coût énergétique car l’alimentation est une des premières sources d’émissions de gaz à effet de serre. Depuis la production jusqu’au traitement des déchets, le cycle de vie de la nourriture d’un Français moyen représente environ 20% du total de ses émissions quotidiennes ! Source : Institut Bruxellois pour la gestion de l’Environnement. 

Il est donc impérieux d’agir et de trouver des solutions techniques, pratiques, économiques et durables afin de faire face de façon durable au phénomène de gaspillage alimentaire.

Le projet

Les Canaris Frigos, une solution à la conservation

Un des problèmes ici au Bénin, que nous aborderons, est la difficulté de stocker les aliments, notamment les fruits et légumes, par manque de système de conservation. La difficulté d'accès à l'électricité, le manque ressources financières pour disposer d'un frigo.... fait que beaucoup d'aliments sont perdus, les femmes font de nombreux allers/retours aux marchés (fatigue, prix de l'essence...), les vendeuses de fruits & légumes perdent du revenus....etc etc. Les foyers sont impactés, les vendeuses aussi (et donc les producteurs) et le problème de sous nutrition perdure de manière importante. 

Une des solutions que nous avons identifié est la technologie de frigos du désert ou Canaris Frigos ou encore Zeer Pot (le nom varie un peu en fonction des localités - mais nous garderons pour la suite le nom de 'Canaris Frigos'). Il s'agit s'agit de réaliser un frigo qui fonctionne sans électricité en valorisant les matériaux locaux, notamment l’argile et le sable. 

Il sera mis en place par COSAD BENIN un accompagnement technique des femmes potières de Sahè dans la commune d’Agbangnizoun (Formation et mise en place de l’expertise de Canari Frigo au Bénin). Quoi qu'il en soit il reste un potentiel énorme de développement pour cette solution qui nous semble vraiment pertinente. Des rencontres ont eu lieu également avec les femmes potières de Sahè dans la commune d’Agbangnizoun pour discuter de leurs problèmes et de leur engagement pour lutter contre le phénomène du gaspillage alimentaire au Bénin.

L’atout principal de la poterie est la disponibilité non négligeable de carrière d’argile dans la commune d’Agbangnizoun, notamment dans l’arrondissement de Sahè. Les problèmes signalés dans le domaine sont nombreux et concernent :

  • Difficulté d’extraction d’argile (poterie)
  • Difficultés financières due au non accès au crédit
  • Insuffisance ou inexistence de point d’eau (poterie)
  • Difficultés d’accès aux carrières d’argile dues à la non praticabilité des voies d’accès
  • Manque de four pour le séchage des pots fabriqués (poterie)
  • Manque d’infrastructures (atelier de travail et magasin), d’équipements et d’outils appropriés de travail
  • Manque de moulin pour moudre l’argile en poudre
  • Non installation de nombreux artisans par manque de moyens financiers
  • Non accès à d’importants marchés (marché actuel essentiellement local)
  • Non organisation des artisans dans plusieurs arrondissements
  • Manque de formation / recyclage pour les artisans
  • Inexistence d’un centre de promotion artisanale
  • Manque de compétence des artisans en gestion financière.

Le présent document nous permet de ressortir les besoins et de planifier les actions à exécuter pour nous permettre de solliciter le soutien financier des partenaires techniques et financiers pour la mise en œuvre des activités planifiées au présent projet.

Objectifs globaux

Améliorer la sécurité alimentaire et  les revenus des femmes potières par la vulgarisation de la technologie de Canaris Frigos afin de réduire les pertes et gaspillages alimentaires.

Objectifs spécifiques

  • Accompagner et former 20 femmes potières constituées en coopérative à la technologie de Canaris Frigo accessibles au plus grand nombre (la coopérative produit 4800 canaris frigos en un an) ;
  • Créer une demande locale pour vendre 4800 canaris frigos par an à travers 03 coopératives de femmes vendeuses de poteries dans les marchés d’Agbangnizoun, d’Abomey et de Bohicon.

Bénéficiaires

20 femmes potières de Sahè, et 60 femmes commerçantes des marchés des communes d’Agbangnizoun, d’Abomey et de Bohicon.

Actions à entreprendre 

  • Réalisation Atelier et magasin
  • Réalisation four
  • Achat d’équipement, de matériels et outils de travail
  • Formation à la technologie de canaris frigos
  • Dotation fonds de roulement
  • Fabrication de canaris frigos
  • Formation des femmes vendeuses de poteries
  • Sensibilisation sur l’utilisation et l’importance de canaris frigos
  • Appui
  • Accompagnement et formation en gestion d’une entreprise coopérative
  • Suivi-évaluation des activités du projet.

Calendrier prévisionnel 

Le projet durera 6 mois.

Disponibilité et propriété des infrastructures nécessaires

Il sera réalisé sur le site des activités de poterie un atelier de poterie muni de magasin et un four pour cuir les poteries.

Disponibilité d’études préalables

Les poteries sont vendues sur tous les marchés du Bénin sous divers forme (pot de fleur, gobelet, marmite,…….) selon les besoins des uns et des autres.

Aspects financiers du projet: Coût global estimé, composantes et contributions 

Le cout global du projet est de 10 000 euros.

Indications sur le suivi et la viabilité du projet:

a. Facteurs de risques

La difficulté de prélèvement d’argile en période de pluie; d’où la dotation de fonds pour la coopérative des femmes potières pour constituer un stock d’argile de réserve pendant la saison sèche pour couvrir la période de saison des pluies.

b. Mode de gestion, de fonctionnement ou d’entretien des équipements

La gestion sera axée sur la transparence et la participation de tous les membres des coopératives. Les activités coopératives seront conduites par les bénéficiaires elles-mêmes sous la présidente de la coopérative avec l’appui et l’accompagnement de l’équipe technique de COSAD BENIN. Les équipements seront utilisés et entretenus suivant des règles établies et validées par les membres des coopératives.

COSAD BENIN donnera des formations en comptabilité et mettra en place des outils de gestion au niveau des coopératives.

Viabilité technique, économique, financière, socioculturelle, institutionnelle, effets sur l'environnement, implication des bénéficiaires…

Viabilité technique

Les femmes potières disposent des acquis sur l’art de la poterie et continuent de travailler la poterie dans leur village. La technologie de fabrication et le mode de fonctionnement  des canaris frigos sera donnée par COSAD BENIN à travers une équipe technique qui viendra sur place pour former les femmes potières.

Viabilité économique et financières

Le présent projet améliore le revenu des femmes et contribue à l’amélioration l’économie des populations qui utilisent les canaris frigos puis leurs conditions de vie en générale. Les populations dépenseront moins d’argent pour acheter les canaris frigos qu’un réfrigérateur électrique qui consommerait de l’énergie électrique qui engendrerait les frais d’électricités. Or l’utilisation des canaris frigos n’engendre pas d’autres frais.

Viabilité socioculturelle

Au plan socioculturel les femmes sont indiquées pour la poterie au Bénin. C’est donc plus une activité des femmes que des hommes tant pour la fabrication des articles que pour la vente. Il n’y a donc aucun problème socioculturel par rapport au choix des femmes pour les activités.

Viabilité institutionnelle

Le projet s’exécutera sous la responsabilité de COSAD BENIN et des responsables des coopératives bénéficiaires qui sont deux acteurs de développement. Les activités de poteries seront développées par une structure coopérative constituée de femmes potières. Après 6 mois d’accompagnement, chaque femme potière reçoit une attestation  de formation spéciale en fabrication de Canaris Frigos. Elles deviennent donc maîtresses formatrices en technologie de Canaris Frigos en plus des activités coopératives ; elles seront  sollicitées pour former d’autres femmes potières à la même activité selon les besoins et les demandes.

Effets sur l’environnement

Le projet aura que d’effets positifs sur l’environnement ; réduire l’émission de gaz à effet de serre, réduire de gaspillage alimentaire. Le gaspillage alimentaire a un coût énergétique, car l’alimentation est une des premières sources d’émissions de gaz à effet de serre. 

Implication des bénéficiaires

Les bénéficiaires sont impliqués à tous les niveaux depuis l’identification des activités du projet et participeront activement à sa mise en œuvre. Les responsables des coopératives seront impliquées dans la gestion des activités du projet. Il sera organisé des rencontres mensuelles pour valider le plan de travail des activités du projet et responsabiliser les principaux  acteurs. Il sera présenté à chaque rencontre mensuelle un rapport des activités réalisées le mois écoulé et définir les activités du mois selon le chronogramme des activités du projet.

Résultats attendus

Accompagner et former 20 femmes potières constituées en coopérative à la technologie de Canaris Frigo accessibles au plus grand nombre (la coopérative produit 4800 canaris frigos en un an) 

Créer une demande locale pour vendre 4 800 canaris frigos par an à travers 03 coopératives de femmes vendeuses de poteries dans les marchés locaux du Bénin.

 

À l'origine du projet

COSAD BENIN : Coalition d’Organisations Volontaires et Solidaires pour des Actions de Développement Communautaire.

Bp : 2355 Goho (Abomey) République du Bénin  tél : 00229 95 42 88 19 ;  E-mail : cosadong@yahoo.fr

Elle est créée dans le Zou en 2007 et reconnue officiellement le 29 Novembre 2007 et enregistrée sous le numéro : 2007-N°4/124/PDZ-C/SG/SAG-DASCSR ASSOC du 29 /11/2007. Et publié au journal officiel 118ème  année N° 24 du 15 Décembre 2007 à la page 1131.

C. O. S. A. D – BENIN est une coalition de plusieurs organisations à but non lucratif. Il s’agit de :

 

GRAAB-ONG: Groupe de Recherche et d’Appui à l’Auto promotion durable à la Base.

BP: 2355 GOHO (Abomey)

Tél: 00(229) 95 - 42 - 88 - 19   E-Mail : graabta@yahoo.fr

GRAAB assure la présidence et la coordination des activités des programmes et projets de la Coalition.

 

GESRID-ONG: Groupe d’Etude de Suivi et de Réalisation des Initiatives de Développement.

09 BP: 281 Cotonou

Tél: 00(229) 95 - 05 - 05- 49 ; E-mail : gesrid@yahoo.fr

GESRID est chargé de suivi évaluation des activités du projet.

 

 SOPAME-ONG : Solidarité Papa et Maman pour les Enfants du Monde.

Tél: 00(229) 96 06 47 32 ; E-mail : sopameong@yahoo.fr

SOPAME est chargé de la mobilisation communautaire

 

ASSF-ONG : Assistant Social au Service des Faibles

BP: 20 Bohicon

Tél: 00(229) 94 92 37 08 ; E-mail : assfassociation@gmail.com

ASSF est chargé de l’identification des populations vulnérables, des orphelins et enfants vulnérables et est chargé de leur prise en charge psycho sociale.

 

La mission de C. O. S. A. D - BENIN est : « D’Assurer  le développement intégré des communautés à la base par l’appui aux initiatives locales soutenues par des organisations volontaires et solidaires».

COSAD BENIN intervient directement avec la communauté à la base dans les 12 départements du Bénin.

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

N'guessan Akissi Jacqueline, le 9 mai 2018 22:30

Je suis ivoirienne et je veux participer à la communauté virtuelle du projet de "canaris frigo.
La conservation de la nourriture a toujours été u' véritable soucis dans nos pays en développement car ne disposant pas de moyens pour acquérir des frigo électriques.
Surtout que je viens d'apprendre que l'alimentation est l'une des 1ers causes d'émission de gaz à effet de serre ,je veux participer à sa bonne conservation en parlant des canaris frigos.
Si possible pour être efficace je viendrai au Bénin pour une formation.
Merci

CHANCY (Association "AEDEPS"), le 6 mars 2018 17:40

Bonjour à toutes et tous,
Salut l'Ami MARTIN.
Suite aux mails de Martin TOHOU, nous avons placé sur notre site : www.aedeps.org , votre proposition mais, malheureusement pour nous nous n'avons pu placer le texte du projet "Canari Frigo", celui-ci étant protégé en écriture.
Notre association fonctionne depuis 1984 sans subvention et nous ne pourrons pas participer financièrement à ce beau projet.
Espérant vous avoir fait plaisir je vous souhaite bon courage, et vous dis à bientôt.
Jean-Gervais CHANCY Président de l' "AEDEPS"

Informations

Pays : Bénin
0€ engagés sur 10000€
Commencé le 12/02/2018
80 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°2 : Sécurité alimentaire

Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable. La malnutrition et la faim extrêmes entravent encore le développement de nombreux pays. Un changement profond du système mondial d’alimentation et d’agriculture est nécessaire.

Plus d'informations