Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Adoption de nouvelles pratiques de production et restauration de la forêt Hlanzoun.

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Le projet en détail

Contexte

Dans le cadre de ses activités d’appui et d’assistances aux personnes démunies de la rive de Hlanzoun, DAPI-ONG a initié de nouvelles pratiques de production et de restauration de la forêt galerie Hlanzoun par la mise en terre des bambous.

Ce projet, qui a démarré depuis environ six mois, a suscité la mise en place de groupements et d'échanges sur la façon avec laquelle il faut faire face à l’abattage incontrôlé de bois pour la fabrication du charbon de bois et pour le fagot. En effet cette pratique a fini par éroder considérablement la forêt galerie du Hlan, affluent de l’Ouémé.  Nous n'avons pas de données statistiques récentes sur cette destruction, mais nous savons qu'en 2015 la commune de Zogbodomey a vendu hors de son territoire 12 500 000 Kg de charbon (les eaux et forêts). Cette situation désastreuse contraint les hommes a laisser leur ménage pour migrer vers le Nigéria ou autres villes à la recherche de mieux être, laissant aux femmes la charge des ménages.

Le projet

A la suite des échanges initiés, des groupements ont été constitués dans les localités de Hon, Hinzounmè, Hlanhonou et Ayogo. Ils ont installé des étangs pour faire de la pisciculture afin d’augmenter les revenus et améliorer les conditions de vie de la population. Les femmes achètent et fument les poissons ainsi produits par les groupements des producteurs pour les revendre ensuite aux marchés locaux et les centres villes. En plus des responsables des groupements constitués, il est dégagé deux formateurs endogènes par groupement de production et deux formatrices endogènes par groupement des femmes. Ces formateurs suivent des apprentissages pratiques et théoriques pour les restituer ensuite aux membres de leur groupement.

Pour la protection des étangs creusés, il a été décidé la mise en terre des plants de bambou. C'est en effet une plante qui pousse rapidement et qui offre des possibilités de transformation facile. Il offre également un grand potentiel d’atténuation des effets de changement climatique.

 

Résultats attendus

Les résultats attendus sont :

R1: Douze étangs piscicoles sont mis en place entre mars et avril 2018 et la production des poissons a augmenté sensiblement en septembre 2018

R2 : Six hectares de bambous sont installés en mai et juin 2018 et les capacités techniques des groupements de producteurs et de transformatrices riverains sont renforcées entre avril et juin 2018.

R3 : Les revenus des femmes transformatrices ont augmentés en septembre 2018 à travers la diversification de leurs activités.

R4 : Trente-deux formatrices et formateurs endogènes sont désignés et voient leurs capacités renforcées entre avril et juillet 2018

Autres résultats plus larges :

a) Réduction des pressions sur la forêt du Hlan,

b) Atténuation des effets des changements climatiques grâce à la plante de bambou..

 

 

À l'origine du projet

Notre organisation, DAPI-BENIN ONG a pour objectif :

- La prise en charge médicale et le traitement des détenus, des indigents et de leurs enfants

- La promotion des droits de l’homme.

Quelques projets réalisés par DAPI-BENIN :

- Création de cinq (5) dispensaires isolés dans les villages pour les indigents avec la coopération canadienne.

- Forage de puits dans les prisons civiles du Bénin avec la coopération Belge.

- Création d'un internat pour les enfants de prisonniers, les orphelins et les enfants issus de parents indigents avec la Fondation Bel.

- Création de centres piscicoles dans les prisons civiles du Bénin avec la coopération Allemande.

- Sensibilisation grand public sur les maladies sexuellement transmissibles et leurs conséquences.

- Fabrication de lits dans les prisons civiles du Bénin.

- Sensibilisation grand public sur les droits de l'homme et de la femme.

- Identification de détenus susceptibles de bénéficier une mise en liberté provisoire, d'une mise en liberté conditionnelle et ou d'un abandon de poursuite.

DAPI-BENIN (ONG) Maison ZINZIN face BOA Bohicon 02 BP 526 Bohicon Tél: (229) 95 06 37 70 / 97 02 30 07

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

HOUNGUE Angelo (A Mon propre compte), le 30 octobre 2018 06:23

Je voudrais appuyer les béneficiares du projet en Entretrnariat agricole à travers une approche développer par la GIZ.
Mais je serais disponible que dans la deuxième quinzaine de Décembre. Merci
" avançons ensemble "

Informations

Pays : Bénin
0€ engagés sur 9420€
Commencé le 01/03/2018
420 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde. Si le taux d’extrême pauvreté a diminué de plus de 50% depuis 1990, trop de personnes luttent encore contre ce fléau, privées de leur dignité. Plus de 800 millions de personnes vivent ainsi avec moins de 1,25 dollar par jour.

Plus d'informations