Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Accès équitable des jeunes sourds-muets à l'entrepreneuriat.

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Le projet en détail

Contexte

Accès équitable des jeunes sourds-muets à l'entreprenariat est un projet initié par l'Association Solidarité Emploi Mohamed Bouazizi ''ASEMB'' et qui sera exécuté en partenariat avec l’Association Tunisienne d’aide aux sourds-Sidi Bouzid ''ATAS''. Ce projet vise à promouvoir et à encourager l’entreprenariat inclusif par l'accès équitable des jeunes sourds-muets à la qualification professionnelle, à l’auto-emploi et à la communauté de Sidi Bouzid.

Bien que les jeunes sourds-muets présentent les capacités suffisantes pour exercer une activité professionnelle rémunérée, les contraintes existantes, notamment celles en relation avec la pauvreté de leurs familles et à la dépendance économiqu. De plus, la culture sociale exclusive dans la région a aggravé l’altération des capacités et les chances de ces jeunes à exercer et jouir de leurs droits notamment ceux de : l’éducation, l’emploi, les loisirs etc.

Volets du projet 

Notre projet comporte deux volets distincts et complémentaires :

1. Une formation technique d’une dizaine de jeunes sourds-muets (hommes et femmes) dans la filière de Smar.

2. Installation d’un atelier de production et de vente des produits artisanaux en matière ‘Smar’ (Joncs) pour le compte des jeunes sourds-muets inscrits à l’Association Tunisienne d’aide aux sourds-Sidi Bouzid (ATAS).

Une enquête réalisée auprès des artisans montre que l’implantation, la création et la commercialisation d’un tel produit s’avère rentable. En effet, la matière première existe bien à Sidi Bouzid ne constitue pas un coût élevé par rapport aux produits finis vendus : le paquet de smar coûte au maximum dix dinars tunisien et peut contribuer à produire environ quatre articles de grandes tailles à raison de trente dinars tunisiens l’article.

Depuis l’année 2017 l’état tunisien a banni l’utilisation des sacs en plastique lors des achats. Une telle initiative permet donc aux articles en smar de remplacer ce créneau polluant et non écologique. La clientèle cible serait : les grandes surfaces, les grands magasins, les foires, et la distribution de ce produit sera effectué par un commercial de l’atelier.

Les articles produits par cet atelier seront : des paniers de différentes tailles, des corbeilles, des sacs à main, des porte-ordinateurs, des nattes …

L’ATAS, association partenaire du projet, mettra à disposition un local sans loyer pouvant servir à aider la naissance d’un tel projet.

 

 

En conclusion, entreprendre un tel projet pilote d’artisanat pour le compte des jeunes sourds-mets permettrait d’assurer la qualification professionnelle à cette catégorie marginalisée de la population et d'ouvrir des opportunités pour assurer leur autonomie économique à travers l’installation d’un atelier de production leur permettant des sources de revenu stables et une intégration dans la société.

 

Résultats attendus

La première année d’exercice, la matière première (Smar) sera achetée dans la région de Kebili, un peu lointaine du lieu d’implantation du projet, mais elle proviendra par la suite de deux lieux situés plus à proximité, Ain rabbaou et Oued leban, deux zones extrêmement riche en smar. Une convention sera signée avec les services compétents du Commissariat régionale de développement agricole de Sidi bouzid pour l’exploitation rationnelle de cette matière.

Les bénéficiaires de ce projet seront dix jeunes (H/F) personnes à besoins spécifiques (légèrement handicapés) inscrits à l’ATAS. Ils seront formés pour une période de six mois suivi d’une entrée en production que nous souhaitons encourageante et réussie par l’assistance d’une formatrice qualifiée et destinée à aider efficacement cette catégorie nécessiteuse d’accompagnement personnalisé.

L'entrée en production permettra de produire les quantitées estimées comme suit :

 

Article Quantité par mois et par personne Prix
Grand Panier 26 30
Petit Panier 104 15
Natte 104 10

 

Ces chiffres montre bien l’efficacité et le rendement de ce projet. En plus l’atelier de production sera affecté par l’ATAS et ne constitue pas un handicap de loyer. La commercialisation sera effectuée à partir du même emplacement, car le centre de l’ATAS ouvre sur le souk hebdomadaire de la région et constitue un emplacement stratégique.

Pour la distribution des articles produits la personne chargée du commercial s’occupera d’approvisionner les centres commerciaux, les grandes surfaces, les magasins et les foires.

Un financement de 29 530,000 dinar tunisien soit 10 000 € nous permettrait de financer les grandes rubriques suivantes : équipement, matières premières, aménagement, honoraires. Notre association ASEMB apportera de plus 16 395,000 dinar tunisien soit 5 551,98 € pour financer les frais liés à la promotion de la filière, coaching des entrepreneurs formés à l'entrepreneuriat de voie d’avenir, marketing et comptabilité et l’affectation d’un responsable qui sera chargé de suivi de projet rémunéré par l’association

Nb: Le taux de change est environ de l’ordre de  1€ = 2,953dinar tunisien

Impacts du projet :

Sur le plan Social :

• Abaissement du taux du chômage au niveau des personnes sourdes et muettes.

• Independence économique de ces personnnes grâce à une formation technique et l’installation d’un atelier de production des articles artisanaux en matière ‘Smar’ (joncs).

Sur le plan économique :

• Création de la valeur ajoutée pour une économie locale innovante équitable

• L'exécution de ce projet  et son succès permettra de développer la filière du Smar ‘joncs’ dans la région de Sidi Bouzid ce qui permet la création des postes de travail directs (employés et entrepreneurs) et indirects (prestataires et fournisseurs).

Sur le plan environnemental :

Valorisation de la matière de smar s'étalant sur des centaines d’hectares dans les oueds profonds caractérisés par l’écoulement d’eau notamment Oued leben,  Oued Ain rabbaou. Cela permettra d’attirer l'attention des populations sur la qualité et l'utilité environnementale de cette matière d'autant qu'elle est non polluante et ne présente aucun danger pour les employés et utilisateurs.

À l'origine du projet

Le projet sera exécuté en partenariat entre l’Association Solidarité Emploi Mohamed Bouazizi (ASEMB) (1) et l’Association d’aide aux sourds-Sidi Bouzid (ATAS)(2)

(1) ASEMB: Association Solidarité Emploi Mohamed Bouazizi ‘’ASEMB’’ est une association non gouvernementale apolitique à but non lucratif installée à Sidi Bouzid, Gouvernorat de la Tunisie, créée en 2011 visa n°145 du 03 décembre 2011 dans le but de soutenir la création d’emplois indépendants pour le compte des jeunes à la recherche d’emploi indépendants.

(2) ATAS: Association d’Aide aux Sourds – Sidi Bouzid  fait partie d’un réseau des associations d’aides aux sourds fondé depuis 1977 et répandu dans toutes la Tunisie et qui a pour objectif principal d'aider à sensibiliser des familles et intervenants à la prévention et au dépistage précoce de la surdité, à développer leur potentiel à travers la rééduction orthophonique, et ce, en vue de favoriser leur intégration sociale.

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Vos contributions

titangelinfrance, le 30 avril 2018 10:29

Ce prix sensiblement inférieurs à ceux des médicaments vendus dans les pharmacies, et sur lesquels ils gagnent.
Deuxièmement, sont devenus très populaires à l’augmentation du volume d’un membre, dont la valeur moyenne est d’environ 150 millions de roubles russes. Eux-mêmes imaginez la différence et à comprendre que ce n’est pas rentable de produire sur le marché. <a href=http://titangel-in-france.com/#8>titangel-in-france.com</a> L’agrandissement par la voie d’endoscopie (sans coût du prothèse ) à partir de 4000 euros. Le coût du prothèse-extendeur - à partir de 300-400 euros. L’ épaississement par la voie microchirurgicale - à partir de 3000 euros.
De plus, il faut tenir compte que toute consultation n’est pas aussi gratuite et elle est payée par 33 euros / minute. Le montant pour services de l’anesthésiste en moyenne s’élève à 300 euros. www.titangel-in-france.com ce

Informations

Pays : Tunisie
0€ engagés sur 10000€
Commencé le 10/02/2018
10 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°1 : Éradication de la pauvreté

Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde. Si le taux d’extrême pauvreté a diminué de plus de 50% depuis 1990, trop de personnes luttent encore contre ce fléau, privées de leur dignité. Plus de 800 millions de personnes vivent ainsi avec moins de 1,25 dollar par jour.

Plus d'informations