Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Protection et restauration des écosystèmes liés à l’eau dans la réserve de biosphère du bassin Mono

Objectif n°15 : Ecosystèmes terrestres

Le projet en détail

Contexte

La transformation humaine des écosystèmes naturels dépasse la capacité de la planète à maintenir les conditions dont les hommes ont besoin pour survivre et prospérer. Les mangroves font parties des écosystèmes liés à l’eau ayant une utilité multiple : ils influent directement la quantité et la qualité des ressources en eau tout en fournissant des moyens de subsistances. Les mangroves ont aussi des effets positifs importants sur le climat en séquestrant le carbone et contribuent à la résilience contre les effets des changements climatiques. La conservation et la restauration des écosystèmes de mangroves dans les zones humides peuvent ainsi contribuer grandement à la capacité de résistance aux changements climatiques. Aussi, la protection et la restauration des écosystèmes liés à l’eau ont été ciblées par l’Objectif de Développement Durable numéro 6.

Au Bénin, les mangroves représentent un écosystème côtier exceptionnel appartenant aux sites Ramsar et font face à une situation de destruction massive. Elles sont utilisées par la population locale à de nombreuses fins : récolte de poissons, bois de feu, production de sel et utilisation de médicaments. Par conséquent, la perte des mangroves peut accroître la vulnérabilité de la population locale et la pauvreté, car la plupart des populations côtières tirent l'essentiel de leurs besoins nutritifs de la pêche et des revenus des activités écotouristiques développés sur les sites de mangroves (tourisme durable). De plus, la destruction des mangroves libère du CO2 augmentant ainsi les tendances du réchauffement planétaire. Par conséquent, des stratégies durables pour la protection et la restauration des écosystèmes de mangroves sont nécessaires.

Le projet

Notre projet vise donc à contribuer à la protection et la restauration des mangroves dans la réserve de biosphère du bassin Mono (site Ramsar 1017), grâce à l'éducation environnementale basée sur les écosystèmes et la plantation de 5000 nouveaux plants de mangrove. Au cours de nos activités de sensibilisation et de formation des jeunes, des élèves et des communautés côtières constituées essentiellement des pêcheurs et leurs femmes, nous mettrons un accent particulier sur les fonctions des mangroves dans les écosystémiques de zones humides et la nécessité de valorisation écologique, sociale et économique des ressources naturelles des zones de mangroves afin de susciter un changement de comportement qui garantira une gestion durable des mangroves. Tout ceci permettra à des millions de personnes de bénéficier d’une amélioration de leur cadre de vie et leurs revenus à travers le développement des activités de tourisme durable.

A à moyen et long terme, notre projet pourra faire partie d'un programme national de protection et de restauration des mangroves dans toutes les zones côtières du Bénin.

Résultats attendus

Il est attendu de notre intervention:

- un recueil de connaissances sur les fonctions, les valeurs et les menaces qui pèsent sur les mangroves au Bénin comme base pour une meilleure gestion des zones côtières

- le renforcement des capacités des jeunes, des élèves et écoliers et des communautés côtières sur les fonctions des mangroves et leur gestion durable (sensibilisations / formations sur les fonctions écosystémiques / éducation environnementale basée sur les écosystèmes dans les écoles)

- la plantation de 5000 plants de mangroves dans la réserve de biosphère

- la prise en compte dans les plans de développement aux niveaux local et national, de la notion de conservation et l'utilisation rationnelle des mangroves et des mesures pour empêcher leur destruction (plaidoyer)

- le développement des activités écotouristiques (Activité Génératrice de Revenu) sur les sites de mangrove (tourisme durable)

- la séquestration de carbone par nos plantations et les forêts de mangrove protégées (quantité de CO2 séquestré à estimer après des calculs)

De notre intervention, il est attendu que « les mangroves et leurs écosystèmes soient gérés durablement, améliorant les moyens de subsistance de millions de personnes et les protégeant contre les dangers du changement climatique.»

Tous ces résultats seront obtenus au bout de 6 mois de mise en oeuvre des activités dans la zone du projet.

À l'origine du projet

Jeunesse Unie pour le Progrès et le Développement (JUPD) est une Organisation Non Gouvernementale dirigée par des jeunes, qui promeut et protège l'environnement en insistant sur les questions de développement durable. Elle est officiellement enregistrée au Bénin depuis le 8 avril 2010 sous le numéro 2010/0142 / DEP-ATL-LITT / SG / SAG-Assoc. L'ONG JUPD vise à éduquer, soutenir et renforcer les capacités de la jeunesse béninoise afin de l'impliquer dans le processus de développement durable. A travers nos initiatives, nous fournissons aux jeunes les connaissances et les ressources dont ils ont besoin pour construire un avenir respectueux de l'environnement. Nos domaines d'activités comprennent le changement climatique et durabilité environnementale, croissance économique verte, énergie renouvelable, gestion intégrée des ressources en eau, promotion des emplois verts pour les jeunes etc.

Actuellement, nous avons beaucoup d'initiatives pour restaurer les écosystèmes de mangroves dans le bassin du Mono au Bénin et pour la domestication et la mise en œuvre des ODD dans les communautés rurales et certaines campagnes de plaidoyer sur les objectifs de développement durable et le changement climatique. Nos projets visent à réduire les gaz à effet de serre (CO₂) car nos mangroves et plantations contribuent à la séquestration du carbone.

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Bénin
0€ engagés sur 9500€
Commencé le 08/02/2018
1500 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°15 : Ecosystèmes terrestres

Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Plus d'informations