Ce site internet requiert l'utilisation de cookies. Vous pouvez consulter notre politique concernant les cookies sur cette page.

Pompage solaire au profit des populations agropastorales

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Le projet en détail

Contexte

En République de Djibouti, les populations agropastorales connaissent des problèmes d’accès à l'eau. Le réseau national de distribution d'eau n'est pas accessible à ces populations et le système d'approvisionnement d'eau en milieu rural reste tributaire de l’état des motopompes utilisées par ces populations.

L’accès à l'eau étant l'une des priorités des objectifs de développement durable; c'est tout naturellement que l'idée du projet d'un réel besoin exprimé par la population agropastorale de ce district.

Ce projet est une initiative de contribution au processus de développement.

Le projet

Le projet est mis en œuvre par l'Association Agricole de Dikhil et vise à améliorer le bien-être des populations agropastorales par l'utilisation de pompes solaires immergées. Concrètement, cette méthode est une réponse au manques d'eau due à la panne régulière des motopompes et la rupture de carburant. Ces nouvelles pompes fonctionnent avec l’énergie solaire. Une énergie propre et abondante qui ne laisse pas d'empreinte carbone. Les frais d'entretien des panneaux solaires, d'une durée de 25 ans, sont quasi nuls.

Le projet va atteindre approximativement 11 350 personnes qui sont les populations des villages de Mouloud, Gallamo, Gourabous, Galafi et la banlieue du chef-lieu de District de Dikhil. L'eau puisée de manière écologique permettra de subvenir aux besoins en eau de la production maraîchère et du cheptel qui souffre des problèmes mécaniques liés aux pompes thermiques.

Nous comptons à terme ajouter un système de potabilisation répondant aux normes en vigueur, pour s'assurer de la qualité de l'eau et d'un mini réseau de distribution dans le village de Mouloud en collaboration avec l’Office National de l'Eau et de l'Assainissement de Djibouti.

Ce système préserve la santé financière des bénéficiaires, pas de carburant,quasiment pas de frais d'entretien, etc...

Les objectifs du projet sont d'une part de,

  1. Contribuer à l'amélioration du cadre de vie des populations rurales et agropastorales du district
  1. Améliorer les conditions d'hygiene, d'assainissement de ces populations grace aux energies renouvelables

L’installation de pompes solaires en faveur des agriculteurs vise à optimiser leurs consommations d’eau pour prévenir les pertes de récoltes dues à une mauvaise irrigation et aux problèmes de la rareté de l’eau. Les groupes cibles sont, dans un premier temps, les agriculteurs du district de Dikhil qui disposent d’une exploitation agricole équipés ou non d’un système de pompage classique. Dans les autres localités, le projet visera les populations sédentaires et nomades par l’installation d’équipements de pompage solaire dans les puits en remplacement des pompes manuelles ou thermiques. Le but étant d'avoir une nette augmentation de leur productivité à moindre cout et un impact positif sur la protection de l'environnement.

La population agropastorale de ce district a maintes fois exprimé son besoin de disposer de matériels performants et durables pour utiliser l’eau de puits. Bien que nombre d'entre eux disposent d’un réservoir, ils reconnaissent tous que le système de pompage à moteur diesel constitue leur talon d’Achille. La fréquence des pannes du a l’aspiration de grosses particules solides, aux fortes chaleurs ou même le manque de carburant ont une incidence directe sur leur niveau de production et l’abreuvage de leur bétail. 

L’amélioration de l’accès à l’eau est une nécessité puisque les problèmes de manque d’eau ne sont pas liés à l’abondance mais à l’acheminement de l’eau de puits. Ce projet est novateur en ce sens qu’il permet aux populations de supprimer les aléas du système de motopompe thermique (panne fréquente, manque de carburant, etc…)

La caractéristique de l’énergie solaire est d’être périodique (jour/nuit), continuellement variable en fonction de l’ensoleillement au cours d’une journée. Aussi faut-il en général un stockage tampon afin de pouvoir utiliser des récepteurs, consommateurs d’électricité, quel que soit le moment souhaité. Le pompage solaire est une exception, il est en effet relativement facile de stocker l’énergie potentielle de l’eau dans un réservoir surélevé, alternative largement moins onéreuse et plus fiable qu’un stockage par accumulateurs électriques, car les batteries ont une durée de vie limitée et nécessitent un entretien rigoureux.

Par la variation de vitesse, et donc du débit, le pompage permet d’utiliser directement une puissance continuellement variable, celle issue des modules photovoltaïques. Le débit de pompage va donc évoluer avec l’intensité de l’ensoleillement : c’est ce que l’on appelle le pompage “au fil du soleil”. Le débit maximum de la pompe, exprimé en m3/h, obtenu généralement à midi est environ le sixième du débit journalier.

Le district de Dikhil est la première région concernée par le projet d’installation de pompes solaires immergées. Bien qu’aride, les puits d’eau y sont abondants et fournissent l’eau des habitants résidant hors de la ville de Dikhil. L‘actuel système de pompage thermique constitue une réelle contrainte pour le développement du secteur agricole. Le pompage solaire a démontré son efficacité mais son utilisation est encore sommaire à Djibouti.

Le secteur associatif engagé dans l’assainissement d’eau est également invité à contribuer et peut travailler avec nous dans l'amelioration de la qualité de l'eau issu du système de pompage solaire pour les habitants vulnérables du secteur.

Le projet propose une marque allemande avec un modèle puissant et hautement performant, protégée contre les particules solides, facilement installable et garantie 10 ans.

Au total, douze (12) pompes à eau solaire de type immergée seront installées au bénéfice d’une population confrontée à des problèmes d’eau.

Résultats attendus

Au total, 11 350 personnes issues des localités du district de Dikhil vont bénéficier de ce projet. La première pompe, la plus puissante va être installée dans le village de Mouloud qui compte 7500 habitants qui se trouve dans une situation d'insuffisance en eau.

Avec une puissance nominale d'évacuation de 17m3/h et accompagnés de 10 panneaux photovoltaïques de 250W chacun et d'un convertisseur de tension, la performance est unique. Toute la population du village pourra en bénéficier largement.

Suivra l'installation de deux (2) unités de pompage solaire autonome directement relié à un abreuvoir pour 10 à 15 animaux, dans le village de As Eyla.Le cheptel gangrené par des sécheresses successives profitera également de cette manne d'eau. Estimé à  2500 têtes ovines et caprines, ces animaux constituent la seule ressources de ces populations.

Deux (2) des cinq exploitations maraichères du district qui emploie une multitude de locaux vont bénéficier de deux unités de pompage solaire en remplacement du système d'arrosage actuel fonctionnant à l'aide d'un groupe électrogène. La production va être doublée en une année avec l'installation de ce système. Les propriétaires se sont engagés à reverser une partie des frais économisés en rémunération des salariés et dans la préservation du nouveau système.

Aux villages de Gourabous, Gallamo ayant une population cumulée de 2400 personnes, deux (2) pompes solaires immergées acquis par l'association agricole de Dikhil et déjà disponibles d'une puissance de 10m3/h seront installées pour alimenter le poste de santé et la poste de police des deux villages.

Au village de Galafi, la cantine scolaire souffre le plus des problèmes liés à l'approvisionnement en eau à cause des pannes du groupe électrogène et les conditions de scolarisation des enfants s'en trouvent altérées. Ce projet va améliorer nettement les conditions de vie et d'hygiène de 254  écoliers dans ce village.

Le projet vise principalement à acquérir les accessoires solaires pour cinq (5) unités de pompage déjà acquis et l'acquisition de deux pompes solaires, les frais d'installations et de frais diverses. Autrement dit, les machines sont disponibles, mais les panneaux et convertisseurs solaires pour la faire fonctionner seront couverts par l'actuelle subvention.

Les machines et les matériels disponibles ont été acquis sur fonds propres de l’association et un petit financement de la préfecture de Dikhil. Le projet, retardé pour des raisons techniques et administratives, démarrera en avril 2018 et prendra fin en octobre 2018.

À l'origine du projet

L'Association Agricole d Dikhil est une association reconnue d'utilité publique créée en 2008 par des particuliers et des agriculteurs.

Une équipe de sept (7) personnes membres actifs de l’association sont en charge de mettre en œuvre ce projet dans 4 localités du district Dikhil, situé au sud ouest de la République de Djibouti.

Parmi eux des techniciens solaires et des personnes issus du secteur associatif de ce district très actif et engagé dans l'amélioration de l'eau et de l'assainissement.

Les porteurs de ce projet sont tous des bénévoles, agriculteurs, producteurs maraichers, etc… et aucune rémunération n'est prévu sur le montant demandé par le projet.

La plupart des frais engagés dans ce projet concerne l'acquisition de matériels de pompage, les frais de transport et d'installation. C'est pourquoi, la cellule acquisition de l'Association Agricole de Dikhil sera aux avant-postes dans la mise en œuvre du projet.

L’Association travaille actuellement sur la mise en place du système d’arrosage du goutte à goutte avec l’accompagnement du Ministère de l’Agriculture. Elle a également bénéficié du système de pompage solaire dans le cadre du projet intitulé « Développement des périmètres agropastoraux comme stratégie d’adaptation aux changements climatiques dans les régions de petit Bara et grand Bara du Ministère de l’Environnement.

Aider ce projet

L’initiative « Objectif 2030 » vise à créer des communautés de solutions autour de projets concrets en matière de développement durable. Elle fournit notamment une plateforme participative de financement et d’appui technique.

Vous pouvez contribuer au projet en utilisant le formulaire suivant. Il s’agit d’une promesse de don qui vous engage à verser le montant prévu pour mener à bien ce projet à l’issu de la campagne de financement.


(facultatif)

(en euros)

Contribuer autrement

Il vous est également possible de contribuer à ce projet en participant à sa communauté virtuelle. Bénévolat, partage d’informations ou de bonnes pratiques, retour sur expérience … sont tant de possibilités qui s’ouvrent à vous grâce au forum d’échange associé à ce projet.


(facultatif)

Informations

Pays : Djibouti
0€ engagés sur 10000€
Commencé le 15/01/2018
11350 bénéficiaires

À propos de cet objectif

Objectif n°6 : Eau et assainissement

Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. La raréfaction de l’eau affecte plus de 40% de la population mondiale, un taux qui va s’aggraver du fait des changements climatiques.

Plus d'informations